En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2004 » Grand Prix d'Espagne » Qualifications 2

Grand Prix d'Espagne

Barcelone - Résultats des qualifications 2

Samedi 08 Mai 2004
14h00 - 15h00
P Pilote Châssis Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 1. Michael Schumacher Ferrari Ferrari 1'15"022 222,031 km/h 3
2 3. Juan Pablo Montoya Williams BMW 1'15"639 + 0'00"617 220,220 km/h 3
3 10. Takuma Sato BAR Honda 1'15"809 + 0'00"787 219,726 km/h 3
4 7. Jarno Trulli Renault Renault 1'16"144 + 0'01"122 218,759 km/h 3
5 2. Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 1'16"272 + 0'01"250 218,392 km/h 3
6 4. Ralf Schumacher Williams BMW 1'16"293 + 0'01"271 218,332 km/h 3
7 17. Olivier Panis Toyota Toyota 1'16"313 + 0'01"291 218,275 km/h 3
8 8. Fernando Alonso Renault Renault 1'16"422 + 0'01"400 217,963 km/h 3
9 14. Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 1'16"514 + 0'01"492 217,701 km/h 3
10 5. David Coulthard McLaren Mercedes 1'16"636 + 0'01"614 217,355 km/h 3
11 16. Cristiano Da Matta Toyota Toyota 1'17"038 + 0'02"016 216,221 km/h 3
12 11. Giancarlo Fisichella Sauber Petronas 1'17"444 + 0'02"422 215,087 km/h 3
13 6. Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 1'17"445 + 0'02"423 215,084 km/h 3
14 9. Jenson Button BAR Honda 1'17"575 + 0'02"553 214,724 km/h 3
15 18. Nick Heidfeld Jordan Ford Cosworth 1'17"802 + 0'02"780 214,097 km/h 3
16 15. Christian Klien Jaguar Ford Cosworth 1'17"812 + 0'02"790 214,070 km/h 3
17 12. Felipe Massa Sauber Petronas 1'17"866 + 0'02"844 213,921 km/h 3
18 20. Gianmaria Bruni Minardi Ford Cosworth 1'19"817 + 0'04"795 208,692 km/h 3
19 19. Giorgio Pantano Jordan Ford Cosworth 1'20"607 + 0'05"585 206,647 km/h 3
20 21. Zsolt Baumgartner Minardi Ford Cosworth 1'21"470 + 0'06"448 204,458 km/h 3

Le tour était presque parfait

A-
A
A+
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
T. Sato (BAR)T. Sato (BAR)
J. Trulli (Renault)J. Trulli (Renault)
Le ciel était un peu plus nuageux et le vent un peu plus soutenu au moment de l'entrée en piste de Zsolt Baumgartner pour son dernier assaut face au chronomètre. Six dixièmes plus rapide sur le premier partiel, Gimmi Bruni possédait déjà plus d'une seconde d'avance sur son équipier après le second partiel et franchissait la ligne de chronométrage sous la barre des 1'20 au tour!

Giorgio Pantano partait le couteau entre les dents mais allait dépasser la limite dans le deuxième secteur ce qui contraignait l'Italien à traverser les graviers, sans plus de dommages pour l'EJ14 fort heureusement.

En avance de cinq dixième à l'issue du premier secteur, Christian Klien intensifiait le rythme au volant de sa R5 pour établir une nouvelle référence: 1'17"812, deux secondes devant Bruni. Au contraire de Pantano, Nick Heidfeld réussissait à contenir les ruades de sa Jordan pour l'amener à une brillante 'pole provisoire', un centième devant la Jaguar.

Encouragé par une foule acquise à sa cause, Fernando Alonso se devait de ne pas les décevoir. 'La marée bleue' aux couleurs des Asturies allait emporter l'Espagnol et sa Renault vers la première place des computers grâce à une boucle en 1'16"422. Une performance que ne menacera pas la Toyota de Cristiano Da Matta, relégué à 6 dixièmes de la Renault.

Rubens Barrichello tentait ensuite de déloger Alonso de la première place. Légèrement plus rapide dans le premier secteur, le Brésilien augmentait encore son avance dans le deuxième pour s'emparer de la première place - 1'16"272 - 150 millièmes devant Fernando. David Coulthard faisait jeu égal avec la Ferrari et la Renault dans le premier secteur mais perdait un temps précieux dans le deuxième qu'il ne rattrapera pas.

Observé à la loupe par l'ensemble de ses adversaires, Jenson Button assénait un premier coup dans le premier partiel. Trop enthousiaste, le pilote de la BAR sautait par dessus un vibreur et s'embarquait pour un rodéo dans l'herbe. Une embardée qui ne lui coûtera qu'un peu plus d'une seconde et l'espoir de bien figurer sur la grille de départ.

Avant de laisser le champs libre à Michael Schumacher, il restait une chance de laver l'affront dans le clan BAR-Honda. Takuma Sato - sous pression - gardait le contrôle de ses nerfs et la maîtrise de sa monoplace. Bilan, un peu plus de 6 dixièmes d'avance sur le chrono de Barrichello à la sortie du deuxième partiel.

Michael Schumacher grignotait les quelques millièmes nécessaires dans le premier partiel, augmentant clairement la cadence dans la deuxième portion du circuit de Catalunya. La F2004 ne surprendra pas son pilote dans la dernière partie, ce qui permettait au leader du championnat de s'installer à une première place dont il semblait - à ce moment - bien difficile d'imaginer une Williams ou une Sauber l'en écarter.

La déception était évidente dans le clan McLaren-Mercedes à l'issue de la prestation modeste de Kimi Räikkönen, devancé par la TF104 de Cristiano Da Matta demain sur la grille de départ.

Mark Webber réussissait lui à intercaler sa Jaguar devant la MP4/19 de David Coulthard. Solide performance de la part d'Olivier Panis qui glissait sa Toyota dans le sillage de la Ferrari de Barrichello, plus de sept dixièmes devant Da Matta!

Jarno Trulli ne suivra pas la cadence imprimée peu avant par Michael Schumacher mais l'Italien allait réussir la troisième performance du jour, suffisant pour garantir une bonne place à la R24 sur la grille de départ. Visiblement moins à l'aise qu'au premier tour, Ralf Schumacher restait à distance des références signées par son aîné. La Williams-BMW n°4 devra même se contenter d'une modeste 5ème place demain, pas ce qu'envisageait vraiment l'Allemand.

La côte de Felipe Massa s'est écroulée lors du deuxième tour cet après-midi. Le Brésilien ne réussira pas à rééditer sa performance précédente à bord d'une C23 visiblement moins efficace. Giancarlo Fisichella subira le même sort malgré ses efforts. L'Italien se voit même écarté du Top 10, son compère Brésilien devant se contenter de la 17ème place.

Juan Pablo Montoya, en configuration course, ne pourra pas se hisser au niveau de la Ferrari de son adversaire, le Colombien perdant quelques dixièmes dans chaque secteur pour échouer à la deuxième place de la grille, distancé de 6 dixièmes par Michael Schumacher.

Deuxième ligne inédite demain en Espagne, composée de la BAR-Honda de Takuma Sato et de la Renault de Jarno Trulli... qui espèrent déjà profiter de l'éventuel accroc entre le Colombien et la Ferrari du pole-man demain à 14 heures: un rendez- vous à ne manquer sous aucun prétexte!
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Maps en cliquant ici.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.