En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2004 » Grand Prix de Grande-Bretagne » Qualifications 2

Grand Prix de Grande-Bretagne

Silverstone - Résultats des qualifications 2

Samedi 10 Juillet 2004
15h00 - 16h00
Pos Pilote Voiture Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 6 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 1'18"233 236,570 km/h 3
2 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 1'18"305 + 0'00"072 236,353 km/h 3
3 9 Jenson Button BAR Honda 1'18"580 + 0'00"347 235,526 km/h 3
4 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 1'18"710 + 0'00"477 235,137 km/h 3
5 7 Jarno Trulli Renault Renault 1'18"715 + 0'00"482 235,122 km/h 3
6 8 Fernando Alonso Renault Renault 1'18"811 + 0'00"578 234,835 km/h 3
7 5 David Coulthard McLaren Mercedes 1'19"148 + 0'00"915 233,835 km/h 3
8 3 Juan Pablo Montoya Williams BMW 1'19"378 + 0'01"145 233,158 km/h 3
9 10 Takuma Sato BAR Honda 1'19"688 + 0'01"455 232,251 km/h 3
10 14 Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 1'20"004 + 0'01"771 231,333 km/h 3
11 12 Felipe Massa Sauber Petronas 1'20"202 + 0'01"969 230,762 km/h 3
12 17 Olivier Panis Toyota Toyota 1'20"335 + 0'02"102 230,380 km/h 3
13 4 Marc Gené Williams BMW 1'20"335 + 0'02"102 230,380 km/h 3
14 16 Cristiano Da Matta Toyota Toyota 1'20"545 + 0'02"312 229,780 km/h 3
15 15 Christian Klien Jaguar Ford Cosworth 1'21"559 + 0'03"326 226,923 km/h 3
16 19 Giorgio Pantano Jordan Ford Cosworth 1'22"458 + 0'04"225 224,449 km/h 3
17 18 Nick Heidfeld Jordan Ford Cosworth 1'22"677 + 0'04"444 223,854 km/h 3
18 20 Gianmaria Bruni Minardi Ford Cosworth 1'23"437 + 0'05"204 221,815 km/h 3
19 21 Zsolt Baumgartner Minardi Ford Cosworth 1'24"117 + 0'05"884 220,022 km/h 3
20 11 Giancarlo Fisichella Sauber Petronas 0'00"000 0

Räikkönen a douché la concurrence

A-
A
A+
K. Räikkönen (McLaren)K. Räikkönen (McLaren)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
J. Button (BAR)J. Button (BAR)
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
Pile ou face? Pleuvra, pleuvra pas... à partir de quand? Qui dispose de la meilleure 'grenouille météo' du paddock? De nombreuses questions planaient encore à quelques secondes du feu vert pour lâcher les cinq premiers pilotes pour leur ultime affrontement face au chronomètre.

Nick Heidfeld bénéficiait d'une piste entièrement sèche lorsqu'il quittait le stand Jordan. L'Allemand terminait ainsi son tour en 1'22"677. Giancarlo Fisichella ne pointait même pas le museau de sa Sauber en piste, les mécaniciens dirigeant directement la C23 vers le parc-fermé.

Christian Klien - toujours sur le sec - améliorait la performance de Nick Heidfeld malgré un passage un peu brutal sur le vibreur. Mark Webber restait quant à lui loin des ennuis et propulsait sa R5 au premier rang grâce à un tour en 1'20"004. Marc Gené assurait l'intérim du mieux qu'il pouvait à bord de la FW26 n°4 mais l'Espagnol ne parvenait pas à prendre l'ascendant sur la Jaguar de Webber au classement!

Premier ténor à s'élancer sous les nuages mais une piste toujours aussi praticable, Juan Pablo Montoya espérait pouvoir dépasser la R5 de Webber grâce à un choix stratégique différent de son compagnon de galère chez Williams-BMW. Le Colombien s'installait en tête de la hiérarchie - 1'19"378.

Michael Schumacher revenait en piste pour son dernier tour qualificatif alors que la température en piste atteignait 33°C. Retardé dans le deuxième secteur, l'Allemand conservait près de trois dixièmes d'avance sur Montoya à l'issue du 2ème secteur. Il croisera la ligne de chronométrage en 1'18"710!

Takuma Sato se devait de prendre tout les risque pour placer la BAR aussi haute que possible. Irréprochable, le Japonais restait à bonne distance de la Ferrari - 1'19"688. Rubens Barrichello venait à son tour défier Michael Schumacher et le chrono. A son aise sur le circuit anglais, le Brésilien améliorait le premier secteur d'un peu plus de deux dixièmes et enfonçait le clou dans le suivant.

Au final, Barrichello s'emparait du meilleur temps de la séance - 1'18"305. David Coulthard succédait au pilote de la Ferrari n°2 mais ne réussissait pas à venir inquiéter Rubens. L'Ecossais, prudent, classait sa '19B' juste devant la Williams de Montoya.

Zsolt Baumgartner sortait du stand Minardi sous des nuages de plus en plus envahissants dans le ciel de Silverstone, mais le Hongrois bénéficiait encore d'une trajectoire sèche pour son dernier tour de qualification. Crédité d'un tour en 1'24"117, Zsolt était une cible à la portée de son équipier Gimmi Bruni même si l'Italien se savait - comme Baumgartner - pénalisé de 10 places pour avoir changé leur V10 Cosworth.

Cristiano Da Matta offrait à Toyota une place dans le haut du plateau grâce à une boucle 'sans faute' de la part du Brésilien. Sous un ciel de plus en plus gris, Fernando Alonso s'empressait de terminer sa prestation malgré la pénalité de 10 places reçue après avoir été contraint de changer le moteur de sa Renault ce matin.

Kimi Räikkönen se devait d'être le plus rapide possible. Pour éviter la pluie, mais également pour tenter de déloger Barrichello de la première place. Le Finlandais ne prenait pas de risques inutiles et restait au contact des temps du Brésilien jusqu'à son passage sur la ligne de chronométrage où il arrachait la pole position pour 72 millièmes de mieux!

Alors que le taux d'humidité augmentait, les températures repartaient à la baisse avant le passage de Jarno Trulli. La piste était encore sèche à son entrée dans l'arène et l'Italien en profitait pour venir chatouiller la performance de son équipier et lui enlever la 4ème place.

Giorgio Pantano, très incisif tout au long de son tour, réussissait à devancer Heidfeld d'un peu plus de cinq dixièmes. Olivier Panis avait quant à lui de plus hautes ambitions. Le pilote Toyota se démenait comme un beau diable pour tenter d'inviter sa TF104 dans les dix premiers - un pari presque réussi pour le Français, placé devant Gené malgré un chrono identique à la Williams-BMW.

Felipe Massa perdait beaucoup de temps - obligé de se déporter pour éviter la Toyota de Panis au ralenti. Cela ne perturbait pas outre mesure le Brésilien, dixième avant le passage de Jenson Button. Sous un ciel presque noir, l'Anglais améliorait le temps de passage dans le premier secteur mais perdait un peu de terrain dans le deuxième. Jenson ne parviendra pas à tenir le rythme jusqu'au bout et se consolait avec la troisième place sur la grille 'à domicile'.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Site Mobile ::.
>> Suivez toute l'actualité de la Formule 1 où que vous soyez!
mobile • Connectez-vous sur notre mobile à l'adresse:
mobile.zonef1.com
.:: Publicité ::.