En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2004 » Grand Prix de Saint-Marin » Qualifications 2

Grand Prix de Saint-Marin

Imola - Résultats des qualifications 2

Samedi 24 Avril 2004
14h00 - 15h00
P Pilote Châssis Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 9. Jenson Button BAR Honda 1'19"753 222,673 km/h 3
2 1. Michael Schumacher Ferrari Ferrari 1'20"011 + 0'00"258 221,954 km/h 3
3 3. Juan Pablo Montoya Williams BMW 1'20"212 + 0'00"459 221,398 km/h 3
4 2. Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 1'20"451 + 0'00"698 220,741 km/h 3
5 4. Ralf Schumacher Williams BMW 1'20"538 + 0'00"785 220,502 km/h 3
6 8. Fernando Alonso Renault Renault 1'20"895 + 0'01"142 219,529 km/h 3
7 10. Takuma Sato BAR Honda 1'20"913 + 0'01"160 219,480 km/h 3
8 14. Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 1'20"921 + 0'01"168 219,458 km/h 3
9 7. Jarno Trulli Renault Renault 1'21"034 + 0'01"281 219,152 km/h 3
10 16. Cristiano Da Matta Toyota Toyota 1'21"087 + 0'01"334 219,009 km/h 3
11 5. David Coulthard McLaren Mercedes 1'21"091 + 0'01"338 218,998 km/h 3
12 12. Felipe Massa Sauber Petronas 1'21"532 + 0'01"779 217,814 km/h 3
13 17. Olivier Panis Toyota Toyota 1'21"558 + 0'01"805 217,744 km/h 3
14 15. Christian Klien Jaguar Ford Cosworth 1'21"949 + 0'02"196 216,706 km/h 3
15 19. Giorgio Pantano Jordan Ford Cosworth 1'23"352 + 0'03"599 213,058 km/h 3
16 18. Nick Heidfeld Jordan Ford Cosworth 1'23"488 + 0'03"735 212,711 km/h 3
17 20. Gianmaria Bruni Minardi Ford Cosworth 1'26"899 + 0'07"146 204,361 km/h 3
18 21. Zsolt Baumgartner Minardi Ford Cosworth 1'46"299 + 0'26"546 167,065 km/h 3
19 6. Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 0'00"000 1
20 11. Giancarlo Fisichella Sauber Petronas 0'00"000 0

Button dans la cour des grands

A-
A
A+
J. Button (BAR)J. Button (BAR)
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
Sur un tracé familier pour l'équipe Minardi, ce sont Zsolt Baumgartner et le régional de l'étape Gimmi Bruni qui ont ouvert les débats pour l'ultime tour de qualification du week-end. Le parcours du Hongrois sera ponctué par un '360' à la Variante Alta - heureusement sans contact avec les protections. Un incident qui contraindra Baumgartner à terminer son tour de qualification après que Bruni l'ait entamé.

Giorgio Pantano établissait un premier temps 'de référence': 1'23"352 - sa meilleure performance du week-end. Un temps que Nick Heidfeld ne réussira pas à améliorer pour le plus grand plaisir des supporters de l'Italien présents dans les tribunes d'Imola. La joie du clan Jordan sera de courte durée puisque la Jaguar emmenée par Christian Klien prenait la direction des opérations avec un temps de 1'21"949.

Pas très en vaine lors de sa première tentative, Felipe Massa espérait pouvoir mieux exploiter le potentiel de sa C23. Le Brésilien s'offrait une pole provisoire - 1'21"532 - que la Renault conduite par Fernando Alonso savait à sa portée. Le pilote Espagnol confirmait d'emblée le potentiel de sa R24 en améliorant le premier et le deuxième partiel de 5 dixièmes. Au final, Alonso s'emparait de la première position avec un temps de 1'20"895.

Cristiano Da Matta et sa Toyota ne parvenaient pas à suivre la cadence imposée par la Renault précédemment mais la TF104 du Brésilien était assez 'en forme' pour conserver le contact. Jarno Trulli, encouragé par quelques tifosi, réalisait une performance identique à Fernando dans le premier partiel mais perdait quelques précieux centièmes par la suite pour finalement échouer à plus d'un dixième de son équipier.

Mark Webber sortait du deuxième partiel avec 80 millièmes d'avance mais une légère dérobade de la R5 en vue de la ligne de chronométrage le reléguait à la 2ème place pour 26 millièmes de plus qu'Alonso. Olivier Panis ne viendra pas inquiéter les leaders de la séance, la Toyota échouant même à quelques millièmes de la Sauber de Massa.

Kimi Räikkönen préférait regagner les stands à l'issue de son tour de chauffe, un nouveau grain de sable étant venu contrarier la bonne marche du plan de l'écurie McLaren... un changement de moteur étant nécessaire sur la MP4/19!

Takuma Sato établissait de nouvelles références au fur et à mesure de sa progression, mais le Japonais perdait 18 millièmes dans le dernier secteur et permettait à la Renault de Fernando Alonso d'occuper encore un instant la première place de la hiérarchie.

Rubens Barrichello prenait les commandes sans coup férir et installait sa Ferrari en tête des computers grâce à un tour en 1'20"451. Si brillant lors de la première partie, Giancarlo Fisichella ne pouvait s'élancer pour sa deuxième tentative, la faute à un ennui mécanique à bord de la Sauber C23 dont le V10 Petronas refusait de fonctionner.

Jenson Button partait le couteau entre les dents pour tenter de déloger Barrichello de la première place ce que l'Anglais réussissait avec brio, la BAR-Honda coupant la ligne en 1'19"753 soit six dixièmes plus vite que la Ferrari n°2. David Coulthard, prudent, ne sera pas en mesure de venir inquiéter le clan BAR.

L'ambiance montait d'un cran à l'annonce de l'entrée en piste de la Ferrari n°1. Michael Schumacher prenait d'emblée 58 millièmes d'avance dans le premier secteur et portait son avantage à 2 dixièmes dans le deuxième, à la limite de la perte de contrôle à la Variante Alta. Un écart qui allait le reléguait derrière la BAR-Honda de Button.

Ralf Schumacher - peut-être trop agressif - perdait tout espoir de rivaliser avec le duo de tête dès le premier secteur. La Williams-BMW de l'Allemand devra ainsi se contenter de la 5ème place demain sur la grille de départ. Ne restait que Juan Pablo Montoya pour priver Jenson Button et BAR-Honda de leur première pole position et le Colombien aura beau s'employer autant que faire ce peu, il devra se résoudre à la défaite: la première FW26 occupera la troisième place demain sur la grille!

Jenson Button s'offre ainsi la première pole position de sa carrière, la première pour l'écurie British American Racing. Pour le moteur Honda, la 75ème pole position de Button vient mettre un terme à une longue période d'atermoiement: la dernière fois qu'un moteur Honda occupait la première place sur une grille de départ, c'était le regretté Ayrton Senna qui pilotait la McLaren MP4/7A au Grand Prix du Canada 1992: un bel hommage!
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit depuis des images satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici pour télécharger le fichier KMZ.

• Vous pouvez aussi utiliser Google Maps directement en ligne en cliquant ici.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.