En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2005 » Grand Prix de France » Classement

Grand Prix de France

Magny-Cours - Résultats de la course

Dimanche 03 Juillet 2005
14h00 - 15h35
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 5 Fernando Alonso Renault Renault 70 1h31'22"233 202,638 km/h
2 9 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 70 1h31'34"038 + 0'11"805 202,203 km/h
3 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 70 1h32'44"147 + 1'21"914 199,655 km/h
4 3 Jenson Button BAR Honda 69 1h31'25"973 + 1 tour 199,605 km/h
5 16 Jarno Trulli Toyota Toyota 69 1h31'30"412 + 1 tour 199,444 km/h
6 6 Giancarlo Fisichella Renault Renault 69 1h31'39"266 + 1 tour 199,123 km/h
7 17 Ralf Schumacher Toyota Toyota 69 1h31'52"356 + 1 tour 198,650 km/h
8 11 Jacques Villeneuve Sauber Petronas 69 1h31'56"677 + 1 tour 198,494 km/h
9 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 69 1h32'00"392 + 1 tour 198,361 km/h
10 14 David Coulthard Red Bull Cosworth 69 1h32'02"698 + 1 tour 198,278 km/h
11 4 Takuma Sato BAR Honda 69 1h32'22"308 + 1 tour 197,577 km/h
12 7 Mark Webber Williams BMW 68 1h31'36"599 + 2 tours 196,331 km/h
13 18 Tiago Monteiro Jordan Toyota 67 1h32'06"232 + 3 tours 192,404 km/h
14 8 Nick Heidfeld Williams BMW 66 1h32'05"264 + 4 tours 189,564 km/h
15 19 Narain Karthikeyan Jordan Toyota 66 1h32'09"774 + 4 tours 189,409 km/h
AB 10 Juan Pablo Montoya McLaren Mercedes 46 hydraulique
AB 21 Christijan Albers Minardi Cosworth 37 crevaison
AB 20 Patrick Friesacher Minardi Cosworth 33 crevaison
AB 12 Felipe Massa Sauber Petronas 30 hydraulique
AB 15 Christian Klien Red Bull Cosworth 1 pression d'essence
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1

Victoire d'Alonso sur la Renault

A-
A
A+
F. Alonso (Renault)F. Alonso (Renault)
K. Räikkönen (McLaren)K. Räikkönen (McLaren)
L'Espagnol Fernando Alonso sur Renault a remporté le Grand Prix de France de Formule 1, 10ème épreuve du Championnat du monde, devant le Finlandais Kimi Räikkönen (McLaren-Mercedes) et l'Allemand Michael Schumacher (Ferrari).

Alonso, qui a mené de bout en bout après s'être élancé de la pole position, a ainsi signé sa 5ème victoire de la saison, la 6ème de sa carrière, offert au constructeur Renault sa première victoire en 22 ans au Grand Prix de France et conforté sa place de leader du Championnat du monde des Pilotes.

Räikkönen, parti de la 13ème place après un changement de moteur, est parvenu à limiter les dégâts grâce à une stratégie à deux arrêts au stand contre trois pour la plupart de ses adversaires, dont son principal rival, Alonso.

Michael Schumacher complète le podium après une course sans grand lustre. Räikkonen et Schumacher sont les deux seuls pilotes à terminer dans le même tour qu'Alonso.

Le septuple Champion du monde a été bloqué en début de course par Jarno Trulli (Toyota). Mais au 18ème tour, les deux pilotes sont rentrés ensemble au stand pour leur premier ravitaillement et la Ferrari est ressortie devant. Mais Schumacher a ensuite perdu du temps derrière la McLaren-Mercedes de Juan Pablo Montoya. Celui-ci a cependant abandonné sur ennui mécanique au 47ème tour.

Après avoir doublé Mark Webber (Williams-BMW) et Jacques Villeneuve (Sauber-Petronas) dans les premiers tours, Räikkönen a profité des arrêts au stand pour finalement atteindre la 2ème place au 26ème passage, sans avoir encore ravitaillé.

Au 51ème tour, seuls Räikkönen, Schumacher et Giancarlo Fisichella (Renault) sont passés dans le même tour qu'Alonso. Après son 2ème ravitaillement, Schumacher est ressorti juste devant Fisichella qui a poussé la Ferrari dans ses retranchements du 52ème tour au 58ème, quand l'Italien a ravitaillé à son tour. Malheureusement pour lui, sa monoplace a alors calé lui faisant perdre beaucoup de temps et deux places.

Le Britannique Jenson Button a ainsi récupéré la quatrième place et Trulli la 5ème. Sans jamais être inquiété, Alonso a finalement coupé la ligne d'arrivée en vainqueur et au ralenti pour partager sa joie avec le public de la grande tribune, en majorité des employés de Renault, tout vêtus de jaune et bleu.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Twitter ::.
>> Actualité, commentaires, résultats... retrouvez les tweets postés par notre équipe!
Twitter • Suivez-nous sur Twitter à l'adresse:
twitter.com/ZoneF1
.:: Publicité ::.