En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2006 » Grand Prix d'Espagne » Classement

Grand Prix d'Espagne

Catalogne - Résultats de la course

Dimanche 14 Mai 2006
14h00 - 15h30
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Fernando Alonso Renault Renault 66 1h26'21"759 212,075 km/h
2 5 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 66 1h26'40"261 + 0'18"502 211,320 km/h
3 2 Giancarlo Fisichella Renault Renault 66 1h26'45"710 + 0'23"951 211,099 km/h
4 6 Felipe Massa Ferrari Ferrari 66 1h26'51"618 + 0'29"859 210,860 km/h
5 3 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 66 1h27'18"634 + 0'56"875 209,773 km/h
6 12 Jenson Button Honda Honda 66 1h27'20"106 + 0'58"347 209,714 km/h
7 11 Rubens Barrichello Honda Honda 65 1h26'34"248 + 1 tour 208,358 km/h
8 16 Nick Heidfeld BMW Sauber BMW 65 1h26'41"014 + 1 tour 208,087 km/h
9 9 Mark Webber Williams Cosworth 65 1h26'42"377 + 1 tour 208,033 km/h
10 8 Jarno Trulli Toyota Toyota 65 1h27'05"221 + 1 tour 207,123 km/h
11 10 Nico Rosberg Williams Cosworth 65 1h27'05"739 + 1 tour 207,103 km/h
12 17 Jacques Villeneuve BMW Sauber BMW 65 1h27'06"907 + 1 tour 207,056 km/h
13 15 Christian Klien Red Bull Ferrari 65 1h27'22"416 + 1 tour 206,444 km/h
14 14 David Coulthard Red Bull Ferrari 65 1h27'27"008 + 1 tour 206,263 km/h
15 20 Vitantonio Liuzzi Toro Rosso Cosworth 63 1h24'48"720 + 3 tours 206,132 km/h
16 18 Tiago Monteiro Midland Toyota 63 1h26'36"951 + 3 tours 201,840 km/h
17 22 Takuma Sato Super Aguri Honda 62 1h26'29"247 + 4 tours 198,929 km/h
AB 19 Christijan Albers Midland Toyota 48 châssis
AB 21 Scott Speed Toro Rosso Cosworth 47 moteur
AB 7 Ralf Schumacher Toyota Toyota 31 électronique
AB 4 Juan Pablo Montoya McLaren Mercedes 17 tête-à-queue
AB 23 Franck Montagny Super Aguri Honda 10 transmission
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Liuzzi (hydraulique) est classé mais non arrivé

Alonso reprend l'avantage chez lui

A-
A
A+
F. Alonso (Renault)F. Alonso (Renault)
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
G. Fisichella (Renault)G. Fisichella (Renault)
F. Massa (Ferrari)F. Massa (Ferrari)
Giancarlo Fisichella a beau s'être intercalé entre Fernando Alonso et Michael Schumacher sur la grille de départ, c'est bien à un duel entre ces deux-là auquel le public espagnol s'attend.

Et ce public venu en très grand nombre n'a pas été déçu, d'autant plus que c'est son chouchou qui l'a emporté. Alonso a par ailleurs gagné cette course sans jamais vraiment avoir été menacé par la Ferrari de Michael Schumacher...

A l'extinction des feux, les deux Renault prennent, sans surprise, le meilleur départ et s'engouffrent en tête dans le premier virage: Alonso devant Fisichella.

Derrière on retrouve les deux Ferrari de Michael Schumacher et Felipe Massa qui devancent Räikkönen, Barrichello, Button, Ralf Schumacher, Trulli, Heidfeld, Montoya, Webber, Speed, Rosberg, Liuzzi, Klien, Montagny, Coulthard, Monteiro, Sato, Villeneuve et Albers.

A la fin du second tour, Alonso compte déjà 2,2 secondes d'avance sur Fisichella et 4 secondes sur Michael Schumacher. Alonso est véritablement déchaîné!

Le classement au 5ème tour: Fernando Alonso, Giancarlo Fisichella (+4"2), Michael Schumacher (+5"7), Felipe Massa (+7"1), Kimi Räikkönen (+10"5), Rubens Barrichello (+13"3), Jenson Button (+14), Jarno Trulli (+15"7), Ralf Schumacher (+16"3), Nick Heidfeld (+18"3), Juan Pablo Montoya (+20"3), Mark Webber (+21"1), Scott Speed (+23"2), Nico Rosberg (+24"1), Vitantonio Liuzzi (+25"2), Christian Klien (+25"8), David Coulthard (+27), Jacques Villeneuve (+33"7), Franck Montagny (+35"5), Takuma Sato (+36"6), Christijan Albers (+42"2) et Tiago Monteiro (+46"4).

En tête de la course, Fernando Alonso continue à imprimer un rythme infernal et compte 6"5 d'avance sur Fisichella au 9ème tour, 8"3 sur Michael Schumacher, 9"9 sur Massa, 17"4 sur Räikkönen et 21"3 sur Barrichello. Si Alonso est clairement le plus rapide en ce début de course, Massa est régulièrement un peu plus rapide que son équipier...

Alonso peut compter sur une avance de 9"4 sur Fisichella au 15ème tour, 12" sur Michael Schumacher, 13"4 sur Massa, 25"4 sur Räikkönen et 31"5 sur Barrichello. Un peu plus loin, les deux Toyota s'accrochent et Ralf Schumacher perd une partie de son aileron avant.

Alonso et Ralf Schumacher (qui change aussi son aileron avant) sont les premiers à ravitailler au 17ème tour. Quant à Fisichella, il s'arrête pour effectuer son premier ravitaillement au 18ème tour.

Pendant ce temps, Montoya effectue un énorme tête-à-queue au 18ème tour. Sa monoplace est immobilisée avec deux roues sur la piste, mais la direction de course décide de ne pas neutraliser la course. C'est l'abandon pour Montoya.

Felipe Massa choisit le 19ème tour pour ravitailler pour la première fois. Räikkönen s'arrête au 22ème tour, Michael Schumacher au 23ème (qui remonte en piste en seconde position devant Fisichella), Barrichello au 24ème, Button au 25ème, Speed au 26ème, Monteiro, Trulli, Rosberg, Liuzzi et Coulthard au 27ème, Webber et Klien au 28ème, Heidfeld au 29ème, Albers pour la seconde fois au 30ème et enfin Villeneuve au 41ème tour!

Pendant ce temps, Fisichella sort de la piste au 25ème tour, mais l'Italien parvient à remonter en piste tout juste devant Felipe Massa.

Le Top 10 au 32ème tour: Fernando Alonso, Michael Schumacher (+10"), Giancarlo Fisichella (+19"6), Felipe Massa (+21"6), Kimi Räikkönen (+38"4), Jenson Button (+43"6), Rubens Barrichello (+49"), Nick Heidfeld (+66"7), Jarno Trulli (+70"2) et Mark Webber (+71"7).

Alonso est le premier des hommes de tête à ravitailler pour la seconde fois au 39ème tour. L'Espagnol comptait plus de 12 secondes d'avance sur Michael Schumacher avant ce ravitaillement. Fisichella et Barrichello ravitaillent au 41ème tour, Massa au 43ème, Button au 45ème, Michael Schumacher et Räikkönen au 46ème, Trulli au 47ème, Webber au 48ème, Rosberg, Liuzzi et Heidfeld au 50ème et enfin Klien au 51ème.

Cette seconde vague de ravitaillements n'a donc pas permis à Michael Schumacher de menacer la Renault de Fernando Alonso.

Renault a d'ailleurs très bien joué son coup sur le plan stratégique puisqu'ils ont modifié la stratégie de Fernando Alonso dès le premier ravitaillement. L'Espagnol devait en effet effectuer trois arrêts et il n'en effectuera finalement que deux.

En cette fin de course, chacun garde sa position: Alonso la première, Michael Schumacher la seconde et Fisichella la troisième. Voilà pour les hommes du podium. Suivent dans l'ordre: Massa, Räikkönen, Button, Barrichello et Heidfeld qui marque le point de la huitième place.

Aux championnats, Fernando Alonso et Renault se donnent un peu d'air face à Michael Schumacher et à Ferrari. Quant aux équipes McLaren et Honda, elles continuent leur lente descente aux enfers, entamée il y a quelques semaines déjà...
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le paddock perd la mémoire!
memory • Retrouvez toutes les associations nom + image en retournant les cartes deux par deux!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.