En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2005 » Grand Prix d'Espagne » Qualifications 2

Grand Prix d'Espagne

Catalogne - Résultats des qualifications 2

Dimanche 08 Mai 2005
10h00 - 11h00
Pos Pilote Voiture Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 9 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 1'16"602 217,451 km/h 3
2 7 Mark Webber Williams BMW 1'16"626 + 0'00"024 217,383 km/h 3
3 5 Fernando Alonso Renault Renault 1'16"880 + 0'00"278 216,665 km/h 3
4 17 Ralf Schumacher Toyota Toyota 1'17"047 + 0'00"445 216,195 km/h 3
5 16 Jarno Trulli Toyota Toyota 1'17"200 + 0'00"598 215,767 km/h 3
6 6 Giancarlo Fisichella Renault Renault 1'17"229 + 0'00"627 215,686 km/h 3
7 10 Juan Pablo Montoya McLaren Mercedes 1'17"570 + 0'00"968 214,738 km/h 3
8 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 1'18"153 + 0'01"551 213,136 km/h 3
9 14 David Coulthard Red Bull Cosworth 1'18"373 + 0'01"771 212,537 km/h 3
10 12 Felipe Massa Sauber Petronas 1'18"361 + 0'01"759 212,570 km/h 3
11 15 Vitantonio Liuzzi Red Bull Cosworth 1'19"014 + 0'02"412 210,813 km/h 3
12 11 Jacques Villeneuve Sauber Petronas 1'19"686 + 0'03"084 209,035 km/h 3
13 19 Narain Karthikeyan Jordan Toyota 1'20"711 + 0'04"109 206,381 km/h 5
14 18 Tiago Monteiro Jordan Toyota 1'20"903 + 0'04"301 205,891 km/h 3
15 21 Christijan Albers Minardi Cosworth 1'21"578 + 0'04"976 204,187 km/h 3
16 20 Patrick Friesacher Minardi Cosworth 1'22"453 + 0'05"851 202,021 km/h 3
17 8 Nick Heidfeld Williams BMW 0'00"000 0
18 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 0'00"000 0

Räikkönen et Webber se rebiffent

A-
A
A+
K. Räikkönen (McLaren)K. Räikkönen (McLaren)
M. Webber (Williams)M. Webber (Williams)
F. Alonso (Renault)F. Alonso (Renault)
R. Schumacher (Toyota)R. Schumacher (Toyota)
Un ciel bleu, une température déjà proche de 20 degrés: la météo était au beau fixe - dimanche matin - pour le début de la deuxième séance qualificative du Grand Prix d'Espagne.

Patrick Friesacher était le premier à s'élancer. L'Autrichien et sa Minardi terminaient son tour du circuit de Catalunya sans encombre. Scénario identique pour son équipier Néerlandais - Christian Albers, plus rapide d'environ une seconde!

Tiago Monteiro aura juste le temps d'achever son deuxième tour de qualification avant de voir un gros panache de fumée s'échapper de son V10 Toyota. Le Portugais garait son EJ15 au bout de la ligne droite et s'en extirpait dépité.

Narain Karthikeyan était stoppé dans son élan par les drapeaux rouges - brandis par la direction de course afin de permettre aux commissaires de nettoyer les traces d'huile répandues par le moteur de Monteiro. Reparti à l'assaut du chronomètre, l'Indien installait provisoirement sa Jordan en tête des computers de classement.

Logiquement - Jacques Villeneuve succédait à Karthikeyan au sommet de la hiérarchie avec un temps total de 2'36"480!

Vitantonio Liuzzi conservait pour sa part une bonne marge de sécurité sur la Sauber n°11 et réussissait même à creuser l'écart au final. Juan Pablo Montoya entrait ensuite en scène.

Le pilote de la MP4/20 ne ménageait pas sa monture sur les 4,627 km du circuit de Catalunya et malgré un petit blocage de roue, coupait la ligne de chronométrage en 2'33"472 - suffisant pour passer devant la C24 de Felipe Massa au cumul des deux tours!

David Coulthard n'allait pas réussir à maintenir sa Red Bull devant la McLaren du Colombien mais gardait l'avantage face à Massa. Rubens Barrichello - déjà pénalisé de 10 places pour avoir changé le moteur de sa Ferrari - ne prenait pas le départ de son deuxième tour de qualification, la F2005 étant directement poussée du garage au parc fermé!

Giancarlo Fisichella signait une performance de choix au volant de sa R25 - sachant 'le baron rouge' (alias Michael Schumacher) déterminé à lui voler la vedette. Auteur d'un bon début de parcours, le pilote de la Ferrari n°1 lâchait prise par la suite et perdait ainsi l'avantage sur Fisichella et Montoya.

Mark Webber réussissait le premier tour sous la barre des 1'17 de la matinée - une performance qui offrait la pole 'provisoire' au pilote Williams-BMW. Ralf Schumacher ne parviendra pas à conserver l'avantage sur son rival, l'Australien gardant un peu plus longtemps l'espoir de partir en première ligne.

Une mince consolation pour l'équipe anglo-allemande dont le deuxième pilote - Nick Heidfeld - n'a pas jugé nécessaire de s'élancer ce matin, se sachant destiné à la dernière place en raison des 20 places de pénalités que lui ont infligées les commissaires sportifs suite à ses deux changements de moteur.

Kimi Räikkönen bouclait un tour plus rapide de 24 millièmes que Webber et s'installait à la première place avant l'entrée en piste de la Renault du héros local - Fernando Alonso.

En retard à l'issue des deux premiers partiels, l'espoir de voir l'Espagnol signer la pole position s'envolait sur la ligne de chronométrage. Alonso glissait même en deuxième ligne, aux côtés de Ralf Schumacher.

Jarno Trulli allait également perdre le maigre avantage qu'il possédait sur ses deux rivaux directs. L'Italien et sa Toyota allaient même chuter en troisième ligne en compagnie de Fisichella.

Kimi Räikkönen s'offre ainsi la 5ème pole position de sa carrière et partagera les honneurs de la première ligne avec la Williams-BMW de Mark Webber.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.