En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Courses 2021 » Grand Prix de Grande-Bretagne

Grand Prix de Grande-Bretagne

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Dixième manche du Championnat du monde 2021 de F1. FIA F1WC
Dates: 16, 17 et 18 juillet. Lieu: Circuit de Silverstone.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 18.
Conditions atmosphériques: ciel ensoleillé. 29°C dans l'air, 51°C sur la piste et 51% d'humidité.
Affluence: environ 140 000 spectateurs le dimanche (356 000 sur les trois jours).


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1950.
Editions disputées à ce jour: 71 (54 à Silverstone, 5 à Aintree et 12 à Brands Hatch).
 
Fuseau horaire: GMT +1h (-1h de France, heure d'été).
Heure de départ: 15h, heure locale (16h, heure française).
Distance: 5,891 km x 52 tours, soit 306,198 km au total.
Décalage entre les lignes de départ et d'arrivée: -134 m.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'24"303 (moy. 251,564 km/h) par
Lewis Hamilton (Mercedes F1 W11) en 2020.
1'27"097 (moy. 243,494 km/h) par
Max Verstappen (Red Bull RB16-Honda) en 2020.
 
@LE PODIUM 2020:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 44. Lewis Hamilton Mercedes F1 W11 (P) en 1h28'01"283 (208,721 km/h)
2 33. Max Verstappen Red Bull RB16-Honda (P) à 0'05"856 (208,489 km/h)
3 16. Charles Leclerc Ferrari SF1000 (P) à 0'18"474 (207,993 km/h)


@LES FAITS DE COURSE:
Hamilton réalise un très grand coup devant son public!Cette course fera sûrement parler en fin de saison. A plusieurs reprises, Max Verstappen et Lewis Hamilton se sont livrés des duels dans les premiers tours des courses cette saison (Imola, Barcelone) mais dimanche, la rivalité entre les deux a franchi un nouveau cap. Après un super départ du Britannique, alors que le Néerlandais s'élançait depuis la pole, la Mercedes a attaqué dans tous les virages la Red Bull. Agressif, Verstappen a alors défendu comme il le pouvait sa position jusqu'à Copse. Ce virage ultra-rapide, une longue courbe à droite, où Hamilton a attaqué Verstappen à l'intérieur. Les deux voitures se sont alors touchées et celle du Batave est parti s'encastrer dans le mur de pneus à quasi 300 km/h. Un choc d'une violence inouïe duquel Max Verstappen est sorti heureusement indemne même s'il se trouve à l'heure actuelle à l'hôpital, pour des examens complémentaires.

Le drapeau rouge est alors sorti. La course a été stoppée avec un leader inhabituel: Charles Leclerc. A ce moment-là, le pilote Ferrari menait le Grand Prix devant les Mercedes d'Hamilton et de Bottas. Mais la course à de nouveau basculer lorsque les commissaires ont jugé que le septuple Champion du monde était le fautif de cet incident. Pénalisé de dix secondes, le Britannique est alors passé en mode attaque derrière le Monégasque, qui lui subissait des coupures sur son moteur. Plein de sang-froid, Leclerc a pourtant tenu la route. Leader pendant quasi 50 tours, le pilote Ferrari a craqué à trois tours de la fin face... à Lewis Hamilton.

Après sa pénalité et son arrêt au tour 27, celui qui a obtenu sa 99ème victoire en F1, dimanche, était ressorti cinquième à plus de quatorze secondes du leader. Pas de quoi l'effrayer. A domicile devant 140.000 personnes acquis à sa cause, Hamilton est passé en mode machine. Il a enchaîné les meilleurs tours, avalé Norris, mis un courant d'air à Bottas et rappelé à Charles Leclerc qui était le patron à Silverstone. Et comme un pied de nez, Hamilton a passé la Ferrari... à Copse, à l'intérieur. Comme il avait essayé de le faire face à Verstappen. Cette fois-ci, la manœuvre a fonctionné et Hamilton a pu filer vers la victoire. Le septième succès sur les huit dernières courses disputées à Silverstone. Le premier depuis le Grand Prix d'Espagne.

Forcément, le coup est parfait pour Hamilton et Mercedes. Le septuple Champion du monde revient à huit points de Verstappen au classement des pilotes et la marque allemande recolle à quatre unités de Red Bull. On notera aussi la formidable course de Leclerc. Le Monégasque n'a craqué qu'à trois tours de la fin malgré des problèmes sur son moteur. De bon augure pour Ferrari qui commence à pointer le bout de son nez, avec la sixième de place de Carlos Sainz également. Enfin, du côté des Français, Pierre Gasly a fini à la porte des points (11ème) mais Esteban Ocon retrouve le Top 10 avec sa neuvième place, une première depuis Monaco. Bon pour la confiance.
.:: Affiche ::.
>> 1045ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.