En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2002 » Grand Prix d'Australie » Qualifications

Grand Prix d'Australie

Albert Park - Résultats des qualifications

Samedi 02 Mars 2002
03h00 - 04h00
Pos Pilote Voiture Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 1'25"843 222,392 km/h 9
2 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 1'25"848 + 0'00"005 222,379 km/h 10
3 5 Ralf Schumacher Williams BMW 1'26"279 + 0'00"436 221,268 km/h 3
4 3 David Coulthard McLaren Mercedes 1'26"446 + 0'00"603 220,841 km/h 6
5 4 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 1'27"161 + 0'01"318 219,029 km/h 7
6 6 Juan Pablo Montoya Williams BMW 1'27"249 + 0'01"406 218,808 km/h 4
7 14 Jarno Trulli Renault Renault 1'27"710 + 0'01"867 217,658 km/h 6
8 9 Giancarlo Fisichella Jordan Honda 1'27"869 + 0'02"026 217,264 km/h 9
9 8 Felipe Massa Sauber Petronas 1'27"972 + 0'02"129 217,010 km/h 5
10 7 Nick Heidfeld Sauber Petronas 1'28"232 + 0'02"389 216,370 km/h 5
11 15 Jenson Button Renault Renault 1'28"361 + 0'02"518 216,055 km/h 5
12 12 Olivier Panis BAR Honda 1'28"381 + 0'02"538 216,006 km/h 4
13 11 Jacques Villeneuve BAR Honda 1'28"657 + 0'02"814 215,333 km/h 6
14 24 Mika Salo Toyota Toyota 1'29"205 + 0'03"362 214,010 km/h 5
15 20 Heinz-Harald Frentzen Arrows Ford Cosworth 1'29"474 + 0'03"631 213,367 km/h 3
16 25 Allan McNish Toyota Toyota 1'29"636 + 0'03"793 212,981 km/h 5
17 21 Enrique Bernoldi Arrows Ford Cosworth 1'29"738 + 0'03"895 212,739 km/h 4
18 23 Mark Webber Minardi Asiatech 1'30"086 + 0'04"243 211,918 km/h 6
19 16 Eddie Irvine Jaguar Ford Cosworth 1'30"113 + 0'04"270 211,854 km/h 6
20 17 Pedro De la Rosa Jaguar Ford Cosworth 1'30"192 + 0'04"349 211,668 km/h 4
21 22 Alex Yoong Minardi Asiatech 1'31"504 + 0'05"661 208,634 km/h 4
NQ 10 Takuma Sato Jordan Honda 1'53"351 + 0'27"508 168,422 km/h 7
Temps limite de qualification: 1'31"852 (107% du meilleur temps)

Barrichello allié de la pluie

A-
A
A+
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
R.Schumacher (Williams)R.Schumacher (Williams)
D. Coulthard (McLaren)D. Coulthard (McLaren)
K. Räikkönen (McLaren)K. Räikkönen (McLaren)
Il est 13h locales lorsque le feu rouge à la sortie des stands de l'Albert Park passe au vert. Les deux premiers pilotes à s'élancer sont Takuma Sato et Mark Webber. Malheureusement pour le jeune espoir japonais, sa voiture de réserve, utilisée du fait de son accident de la matinée, rend l'âme après quelques mètres, sur un incident de boîte de vitesse. Les autres pilotes entrés en piste sont Fisichella, Räikkönen, Panis, Coulthard et Massa. Webber signe donc le premier temps chronométré en 1'32"085, devant Fisichella qui peu après passe la ligne en 1'32"283. Massa prend très rapidement le meilleur en 1'29"114.

Les deux Ferrari sont aussi en piste: Barrichello signe partiel sur partiel les meilleurs temps mais déjà Schumacher, sur ses talons, est plus rapide. Barrichello boucle son tour en 1'27"048, deux secondes devant Räikkönen (1'29"073). Mais à l'autre bout du circuit, une mésentente entre Villeneuse et Coulthard qui arrive sur le Champion du monde 97 à très haute vitesse provoque la sortie de l'Ecossais sur touchette et le déploiement du drapeau rouge. Le chronomètre reste bloqué à 55 minutes et 14 secondes restantes. Le classement s'établit ainsi: Barrichello (1'27"048), Räikkönen (1'29"073), Massa (1'29"114), Webber (1'32"085) et enfin Fisichella (1'32"283).

Les autres pilotes n'ont pas encore complété un tour chronométré. Les hommes en piste à cet instant se voient attribuer un tour supplémentaire: il s'agit de Barrichello, Räikkönen, Massa, Webber, Fisicello, Bernoldi, Villeneuve, M. Schumacher, Yoong, Trulli et Button.

La séance reprend à 13h12 après 7 minutes et 14 secondes d'interruption. Un bon nombre de pilote est tout près de s'élancer pour un tour rapide, dont Mika Salo et Juan Pablo Montoya. Ce dernier s'empare du seconde rang en 1'27"429 devant Heidfeld qui signe le 3ème temps en 1'28"361. La grille est bouleversée de seconde en seconde. Fisichella s'intercalle au 3ème rang en 1'27"869. Button a accroché lui un beau 5ème temps en 1'28"361 devant Panis en 1'28"381.

Coulthard, bien que gêné dans son tour de lancement, débute un tour extrêmement rapide signant record sur record. Mais un autre homme les pulvérise l'un après l'autre, Ralf Schumacher. Coulthard signe donc un instant la pole en 1'26"446, mais il doit la céder au pilote Williams-BMW qui en 1'26"279 se hisse en haut des feuilles de temps. Michael Schumacher en ne se contentant que d'un record sur le dernier partiel, s'impose sans bruit en 1'25"848. Nous sommes presque à la fin du premier quart d'heure. Quant à Räikkönen il accroche le 5ème temps à 7 dixièmes de son coéquipier en 1'27"161.

Barrichello et Trulli sont en amélioration. Le Brésilien ne signe aucun record mais prend le meilleur temps de 5 millièmes étant le plus régulier dans la vélocité, cela en 1'25"843. Après 17 minutes, alors que la hiérarchie se stabilise, Barrichello mène devant M. Schumacher, R. Schumacher, Coulthard, Räikkönen, Monotya, Trulli, Fisichella, Massa, Heidfeld, Button, Panis, Villeneuve, Salo, Frentzen, McNish, Bernoldi, Webber, Irvine, De la Rosa et Yoong. Sato est lui sans tour chronométré.

Le Japonais attend la monoplace de son coéquipier romain Fisichella, ce qui ne doit pas enchanter ce dernier, obligé d'aligner les tours dès le début de cette séance. En effet, il n'y a plus de monoplace disponible chez Jordan. La séance connait une longue période d'accalmie après que Fisichella aient quitté le tracé après 10 tours engrangés (12+1 tours lui sont alloués)

Montoya est le premier à se résoudre à troubler ce calme après 10 minutes pleines de silence des moteurs. Comme le fait remarquer le Colombien à son équipe, il pleut assez fort sur certaines zones du circuit désormais. La séance serait-elle jouée après 27 minutes, dont 17 d'activité? En tout cas, le pilote a vraisemblablement été envoyé en piste contre son gré si l'on en croit le ton de ses mots envers son nouvel ingénieur de piste.

Quant à Sato cette nouvelle est une catastrophe. Le pilote ne pouvant probablement si ses conditions perdurent signer un temps dans les 107% (1'31"852). Espérons que les commissaires considèrent cela comme des circonstances exceptionnelles comme l'indique la partie du règlement autorisant un tel repêchage. Mais il faudra probablement l'appui unanime des écuries, chose qui n'est pas acquise.

C'est l'attente sur le circuit, et cela donne lieu du côté du paddock au colportage des premières rumeurs de la saison naissante. A la 38ème minute, Coulthard se prépare à s'élancer pour aller explorer la piste dans ces conditions très humides. A vrai dire la piste n'a jamais été plus humide du week-end qu'en cette deuxième moitié de séance de qualification, et cela va donc être l'occasion de tester les pneus pluie et les monoplaces dans ces conditions. Finalement l'Ecossais se contente de patienter dans sa monoplace après avoir mis cagoule, gants et casque.

On prépare tout de même Sato à entrer en piste pour accrocher un temps même très loin des 107%. Le pilote s'élance à la 47ème minute, suivant Coulthard qui a pris la piste quelques instant plus tôt. Trulli considère quant à lui que s'aventurer en piste et braver d'éventuels dangers est inutile, estimant comme l'équipe Renault qu'il fera beau demain.

En tout cas en piste, certaines parties du tracé sont gorgées d'eau, et le travail des rainures des pneus Michelin pour l'évacuer est remarquable. Sato rentre après un tour sans avoir passé la ligne de chronométrage. Coulthard se contente de deux tours. Il reste 10 minutes, et le fait que la grille est jouée est une évidence déjà depuis un bon moment. De la Rosa et Räikkönen s'aventurent tout de même en piste. Räikkönen boucle comme son coéquipier 2 tours et regagne le garage.

C'est au tour de Michael Schumacher de tester ces conditions difficiles. Sato reprend la piste et les mécaniciens Jordan sont assez tendus surtout en voyant le jeune pilote chevaucher légèrement l'herbe. Si Schumacher tourne en 1'45, Sato, qui débute encore, et craint d'abimer le dernier châssis se contente de 1'58. Barrichello, plus que probable poleman, réalise 1'51.

Côté Sauber, Massa dit sa satisfaction de s'être qualifié pour sa première séance dans le top 10, au 9ème rang. Et sans doute, mais il ne l'exprime pas, d'avoir devancé Heidfeld 10ème. Il reste 2 minutes avant que le classement ne soit définitivement confirmé. Sato améliore passage après passage ses temps, mais reste au dessus d'1'53. Barrichello qui s'est rapproché de Schumacher en 1'47, regagne les stands, peu avant le drapeau à damiers. Schumacher sous le drapeau améliore en 1'41"906. Un drapeau qui met un terme à un suspense qui n'en était pas un, mais qui met en joie le Brésilien de Ferrari. Très belle première prestation pour Toyota, qui place ses monoplaces aux 14ème et 16ème rangs.


Mise à jour à 05h30:
Les commissaires du Grand Prix d'Australie de Formule 1 ont décidé de repêcher le Japonais Takuma Sato (Jordan-Honda) éliminé à l'issue des qualifications samedi n'ayant pu réussir un temps en dessous des 107% du meilleur temps de Rubens Barrichello (Ferrari). Les commissaires ont tenu compte des circonstances exceptionnelles, Sato ayant été arrêté dans son premier tour par un problème mécanique avant de devoir tourner alors que la pluie s'était mise à tomber. Takuma Sato prendra le départ du Grand Prix d'Australie en dernière position sur la grille.
source: DailyF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.