En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2002 » Grand Prix de Belgique » Classement

Grand Prix de Belgique

Spa-Francorchamps - Résultats de la course

Dimanche 01 Septembre 2002
14h00 - 15h25
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 44 1h21'20"634 225,970 km/h
2 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 44 1h21'22"611 + 0'01"977 225,879 km/h
3 6 Juan Pablo Montoya Williams BMW 44 1h21'39"079 + 0'18"445 225,119 km/h
4 3 David Coulthard McLaren Mercedes 44 1h21'39"991 + 0'19"357 225,078 km/h
5 5 Ralf Schumacher Williams BMW 44 1h22'17"074 + 0'56"440 223,387 km/h
6 16 Eddie Irvine Jaguar Ford Cosworth 44 1h22'38"004 + 1'17"370 222,444 km/h
7 24 Mika Salo Toyota Toyota 44 1h22'38"443 + 1'17"809 222,424 km/h
8 11 Jacques Villeneuve BAR Honda 44 1h22'40"489 + 1'19"855 222,333 km/h
9 25 Allan McNish Toyota Toyota 43 1h21'23"091 + 1 tour 220,723 km/h
10 7 Nick Heidfeld Sauber Petronas 43 1h21'23"830 + 1 tour 220,690 km/h
11 10 Takuma Sato Jordan Honda 43 1h21'31"573 + 1 tour 220,340 km/h
12 12 Olivier Panis BAR Honda 39 1h13'54"306 + 5 tours 220,450 km/h
AB 9 Giancarlo Fisichella Jordan Honda 38 moteur
AB 17 Pedro De la Rosa Jaguar Ford Cosworth 37 suspension
AB 8 Felipe Massa Sauber Petronas 37 moteur
AB 4 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 35 moteur
AB 14 Jarno Trulli Renault Renault 35 moteur
AB 22 Anthony Davidson Minardi Asiatech 17 sortie de piste
AB 15 Jenson Button Renault Renault 10 moteur
AB 23 Mark Webber Minardi Asiatech 4 boîte de vitesses
FT 20 Heinz-Harald Frentzen Arrows Ford Cosworth manque d'argent
FT 21 Enrique Bernoldi Arrows Ford Cosworth manque d'argent
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 6 | 3ème = 4 | 4ème = 3 | 5ème = 2 | 6ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Panis (moteur) est classé mais non arrivé

M. Schumacher l'emporte en solo

A-
A
A+
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
D. Coulthard (McLaren)D. Coulthard (McLaren)
Si ce matin au warm-up, le soleil était de sortie, il se fait bien plus discret à quelques minutes du départ. Néanmoins, s'il fait assez frais, il ne devrait pas pleuvoir. Comme toujours à Spa, l'épingle de la Source qui se trouve quelques centaines de mètre après le départ, sera un moment très chaud, probablement le plus chaud de ce GP.

Les 20 concurrents viennent s'aligner sous les ordres du starter. Les feux rouges s'allument un à un et puis s'éteignent et le départ est donné.

Michael Schumacher prend immédiatement la tête de la course alors que Juan Pablo Montoya attaque Ralf Schumacher et le passe mais le Colombien est quatrième car Barrichello et Räikkönen sont devant lui et dans cet ordre. Coulthard a lui aussi doublé Ralf Schumacher dans les premières centaines de mètres de cette course. Aucun accrochage n'est à signaler dans l'épingle de la Source.

Le classement à l'issue du premier tour: M. Schumacher, Barrichello, Räikkönen, Montoya, Coulthard, R. Schumacher, Trulli, Irvine, Button, Salo, De la Rosa, McNish, Fisichella, Villeneuve, Heidfeld, Massa, Sato, Panis, Webber et Davidson.

Au second tour, Montoya prend l'avantage sur Räikkönen (qui a fait une petite erreur à Pouhon) et devient troisième derrière les deux intouchables Ferrari. Le premier à abandonner sur panne technique est Mark Webber, au 4ème tour.

Au sixième tour Michael Schumacher a un peu moins de quatre secondes d'avance sur Barrichello et plus de 11 sur Montoya. Villeneuve est à l'attaque de Fisichella mais ce dernier va de gauche à droite pour empêcher le Québecois de passer. Finalement Villeneuve le double astucieusement à la réaccélération de la Sourse. Massa en profite pour doubler le Romain dans la grande ligne droite après l'Eau Rouge.

Le classement au 9ème tour: M. Schumacher, Barrichello (+6"3), Montoya (+15"0), Räikkönen (+16"5), Coulthard (+17"3), R. Schumacher (+19"7), Trulli (+20"7), Irvine (+24"0), Button (+24"8) et Salo (+27"7). Quelques minutes plus tard, Jenson Button est le second à abandonner sur panne mécanique. Villeneuve est maintenant à l'abordage de McNish mais l'Ecossais résiste bien et très sportivement. D'ailleurs Villeneuve finit par le doubler au freinage de la ligne droite sans que McNish ne quitte sa ligne. C'est plutôt rare de nos jours...

Felipe Massa est le premier à ravitailler au 14ème passage. Michael Schumacher s'arrête deux tours plus tard et c'est donc Barrichello qui prend la tête de la course avec 11 secondes d'avance sur son équipier. Ralf Schumacher part en tête-à-queue alors que Barrichello rentre aux stands à son tour. Trulli, Heidfeld et Ralf aussi. Montoya et Räikkönen s'arrêtent au tour suivant alors que Coulthard continue mais il s'arrêtera lors de la boucle suivante. Davidson va planter sa Minardi dans le bac à gravier.

Le classement après les ravitaillements: M. Schumacher, Barrichello, Montoya, Coulthard, Räikkönen, Fisichella, Trulli, R. Schumacher, Irvine, Salo, De la Rosa, Villeneuve, McNish, Massa, Heidfeld, Panis et Sato. A noter que Räikkönen a perdu deux positions alors que Fisichella n'a pas encore ravitaillé. Il semble être le seul dans une stratégie à un seul arrêt et cela ne va probablement rien lui apporter de bon.

Le classement au 23ème tour (et après le ravitaillement de Fisichella): M. Schumacher, Barrichello (+19"0), Montoya (+43"4), Coulthard (+45"2), Räikkönen (+47"6), Trulli (+54"9), R. Schumacher (+56"4), Irvine (+66"6), Salo (68"2), De la Rosa (+71"1), Villeneuve (+78"1), McNish (+81"9), Massa (+82"6), Heidfeld (+83"2), Fisichella (+85"4), Panis (+85"9) et Sato (+99"3).

Il reste 15 tours et c'est Massa qui s'arrête en premier pour les seconds ravitaillements. Comme tout à l'heure, Barrichello prend la tête de la course pour un bref instant lorsque son chef de file rentre pour ravitailler. Il ne serait pas étonnant que Michael Schumacher prenne un tour à Juan Pablo Montoya avant la fin de la course et pourtant le Colombien est troisième. Inutile d'ajouter un commentaire à ce constat...

Räikkönen ne verra pas l'arrivée de cette course car son moteur l'abandonne à une dizaine de tours de l'arrivée. Même sanction pour Jarno Trulli, quelques secondes plus tard. Eddie Irvine devient 6ème, tout juste devant Salo et Pedro De la Rosa. Alors que ce dernier sort de la piste à cause d'une rupture de suspension, le moteur de Massa part en fumée.

Il reste 6 tours et Jacques Villeneuve est de nouveau à l'attaque de son vieil ami Fisichella... mais le Honda de ce dernier crache tous ses pistons et Villeneuve en a pris plein la visière mais il a maintenant la voie libre devant lui. Michael Schumacher tourne maintenant très lentement et il peut déjà penser à savourer une victoire facile mais très certainement méritée.

Il reste 4 tours et Panis explose son troisième moteur du week-end. Chez Honda les sourires sont jaunes... Coulthard est à l'attaque de Montoya pour la troisième place. Les deux derniers tours vont être très chauds.

Finalement tout le monde garde sa position et Michael Schumacher l'emporte donc très facilement. Si Ferrari avait déclaré vouloir favoriser Barrichello en cette fin de saison, demander à Schumi d'abandonner une victoire à Spa n'était pas au programme car c'est sa 10ème victoire cette année et c'est le nouveau record absolu du nombre de succès sur une seule saison. Le faire à Spa, c'est la cerise sur le gâteau.
source: DailyF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.