En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2002 » Grand Prix d'Italie » Classement

Grand Prix d'Italie

Monza - Résultats de la course

Dimanche 15 Septembre 2002
14h00 - 15h20
P Pilote Châssis Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 2. Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 53 1h16'19"982 241,090 km/h
2 1. Michael Schumacher Ferrari Ferrari 53 1h16'20"237 + 0'00"255 241,077 km/h
3 16. Eddie Irvine Jaguar Ford Cosworth 53 1h17'12"561 + 0'52"579 238,354 km/h
4 14. Jarno Trulli Renault Renault 53 1h17'18"201 + 0'58"219 238,064 km/h
5 15. Jenson Button Renault Renault 53 1h17'27"752 + 1'07"770 237,575 km/h
6 12. Olivier Panis BAR Honda 53 1h17'28"473 + 1'08"491 237,538 km/h
7 3. David Coulthard McLaren Mercedes 53 1h17'29"029 + 1'09"047 237,509 km/h
8 9. Giancarlo Fisichella Jordan Honda 53 1h17'30"873 + 1'10"891 237,415 km/h
9 11. Jacques Villeneuve BAR Honda 53 1h17'41"050 + 1'21"068 236,897 km/h
10 7. Nick Heidfeld Sauber Petronas 53 1h17'42"028 + 1'22"046 236,847 km/h
11 24. Mika Salo Toyota Toyota 52 1h16'24"340 + 1 tour 236,312 km/h
12 10. Takuma Sato Jordan Honda 52 1h16'46"230 + 1 tour 235,189 km/h
13 22. Alex Yoong Minardi Asiatech 47 1h16'58"476 + 6 tours 211,988 km/h
AB 6. Juan Pablo Montoya Williams BMW 33 suspension
AB 4. Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 29 moteur
AB 23. Mark Webber Minardi Asiatech 20 électronique
AB 8. Felipe Massa Sauber Petronas 16 crevaison
AB 17. Pedro De la Rosa Jaguar Ford Cosworth 15 suspension
AB 25. Allan McNish Toyota Toyota 13 suspension
AB 5. Ralf Schumacher Williams BMW 4 moteur
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 6 | 3ème = 4 | 4ème = 3 | 5ème = 2 | 6ème = 1

Les Ferrari comme à la parade

A-
A
A+
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
E. Irvine (Jaguar)E. Irvine (Jaguar)
J. Trulli (Renault)J. Trulli (Renault)
Comme c'est toujours le cas ici à Monza, tout le monde se demande ce qu'il va se passer au freinage de la première et de la seconde chicane. Il y aura des "victimes", c'est quasiment sûr, mais la question principale est: qui?

Première victime, Jarno Trulli qui cale lors du départ du tour de formation. Il s'élancera de la dernière place sur la grille de départ.

Lorsque les feux rouges s'éteignent, Juan Pablo Montoya coupe la trajectoire de Michael Schumacher et ces deux-là manquent de s'accrocher... mais c'est Ralf qui en profite pour doubler tout le monde alors que Barrichello passe devant son Champion du monde d'équipier. Les deux Williams se présentent côte à côte au freinage de la première chicane et c'est Ralf qui prend l'avantage mais les deux voitures sont passées en vrac et c'est un miracle s'il n'y a pas eu d'accrochage. Un miracle qui ne se produira pas entre Coulthard et Irvine puisque ces deux-là se touchent et cela oblige l'Ecossais à rentrer aux stands.

Mais alors que Ralf semble s'envoler tranquillement, son moteur cède et il doit abandonner la première position à Montoya mais pour quelques secondes seulement car Barrichello l'attaque au bout de la ligne droite et prend la tête de la course. Michael Schumacher fera de même lors de la boucle suivante.

Après le premier quart d'heure, le classement est le suivant: Barrichello, M. Schumacher (+7"5), Montoya (+11"5), Räikkönen (+17"8), Irvine (+19"1), McNish (+21"2), Panis (+21"8), Salo (+22"4), Heidfeld (+23"2) et Trulli (+23"6).

Par rapport à leurs équipiers respectifs, Barrichello et Panis sont très largement plus rapides. Cela voudrait dire qu'ils ont probablement choisi une stratégie à deux ravitaillements. Pour le moment, cela semble être très payant pour Rubens Barrichello car au 12ème tour, le Brésilien possède 12 secondes d'avance sur Michael Schumacher.

14h20: McNish rentre aux stands pour ce qui semble être un premier ravitaillement (mais qui est en fait un gros problème technique qui le poussera à abandonner au tour suivant) et laisse donc sa 6ème position à Olivier Panis qui est vraiment à la fête aujourd'hui. Le Français va passer à l'abordage d'Eddie Irvine alors que Pedro De la Rosa crève un pneu et range sa voiture... en fait l'Espagnol s'est accroché avec Felipe Massa et celui-ci abandonne d'ailleurs un peu plus tard.

14h30: Heidfeld rentre pour son premier ravitaillement au 18ème passage, Barrichello au 19ème. Le Brésilien reprend la course en seconde position, derrière Michael Schumacher mais devant Juan Pablo Montoya. Panis s'arrête lui aussi, comme prévu il est bien dans une stratégie à deux arrêts contre un seul pour Villeneuve. Le Français reprend la course en 11ème position alors que Villeneuve est 9ème.

14h33: Michael Schumacher mène la course avec 11,7 secondes d'avance sur Barrichello et 15 sur Montoya. Le Champion du monde s'arrête pour son seul ravitaillement au 28ème passage et doit donc rendre la première position à Rubens Barrichello et la seconde à Montoya qui lui doit encore s'arrêter pour effectuer son unique ravitaillement... ce qu'il fait d'ailleurs deux tours plus tard alors que le moteur de Räikkönen part en fumée. Le Finlandais était à une belle quatrième place.

Le classement à 20 tours de l'arrivée: Barrichello, M. Schumacher (+24"2), Montoya (+48"5), Irvine (+74"), Villeneuve (+78"), Fisichella (+79"), Panis (+80"), Heidfeld (-1 tour), Coulthard et Button.

Villeneuve s'arrête pour son unique ravitaillement au 35ème tour, soit une boucle après l'abandon de Montoya qui s'est vu obligé de rejoindre son stand, suspension cassée. Dès lors, c'est l'étonnant Irvine et sa Jaguar qui se retrouve troisième, derrière les deux Ferrari!

Lorsque Barrichello rentre aux stands pour son second ravitaillement, il possède un peu moins de 27 secondes d'avance sur Schumacher et c'est d'extrême justesse que le Brésilien peut garder la tête de la course. Sans consigne d'équipe d'ici la fin de la course, la victoire est promise à Barrichello. Il reste 15 tours.

Olivier Panis s'attaque à la troisième place d'Eddie Irvine et c'est dans la Parabolica qu'il passe l'Irlandais! Incroyable, d'autant plus que le Français est maintenant 3ème... mais il doit s'arrêter encore une fois et c'est la raison pour laquelle l'Irlandais n'a pas opposé trop de résistance. Panis rentre pour ravitailler et remonte en piste en 6ème position... mais Michael Schumacher qui a plus d'une minute d'avance sur Irvine est au ralenti sur la piste. Il tourne en plus de 1'28" actuellement, alors qu'il reste 10 tours.

Rubens Barrichello réduit lui aussi fortement son rythme en fin de course. Les deux Ferrari sont les voitures les plus lentes en course alors que Panis hausse le rythme et va s'attaquer à la 5ème position de la Renault de Button...

C'est donc Ferrari qui s'impose logiquement, Barrichello devant Schumi. Les voitures de la Scuderia n'ont pas battu le record de la course la plus rapide de l'histoire de la F1... elles ont trop ralenti le rythme en fin de course. Irvine termine 3ème devant Trulli, Button et Panis.
source: DailyF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit depuis des images satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici pour télécharger le fichier KMZ.

• Vous pouvez aussi utiliser Google Maps directement en ligne en cliquant ici.
.:: Site Mobile ::.
>> Suivez toute l'actualité de la Formule 1 où que vous soyez!
mobile • Connectez-vous sur votre smartphone à l'adresse:
mobile.zonef1.com
.:: Publicité ::.