En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2002 » Grand Prix de Monaco » Classement

Grand Prix de Monaco

Monaco - Résultats de la course

Dimanche 26 Mai 2002
14h00 - 15h50
P Pilote Châssis Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 3. David Coulthard McLaren Mercedes 78 1h45'39"055 149,280 km/h
2 1. Michael Schumacher Ferrari Ferrari 78 1h45'40"105 + 0'01"050 149,256 km/h
3 5. Ralf Schumacher Williams BMW 78 1h46'56"505 + 1'17"450 147,478 km/h
4 14. Jarno Trulli Renault Renault 77 1h45'45"825 + 1 tour 147,209 km/h
5 9. Giancarlo Fisichella Jordan Honda 77 1h45'46"388 + 1 tour 147,196 km/h
6 20. Heinz-Harald Frentzen Arrows Ford Cosworth 77 1h45'56"542 + 1 tour 146,961 km/h
7 2. Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 77 1h45'56"951 + 1 tour 146,952 km/h
8 7. Nick Heidfeld Sauber Petronas 76 1h45'50"112 + 2 tours 145,199 km/h
9 16. Eddie Irvine Jaguar Ford Cosworth 76 1h46'02"669 + 2 tours 144,913 km/h
10 17. Pedro De la Rosa Jaguar Ford Cosworth 76 1h46'03"431 + 2 tours 144,895 km/h
11 23. Mark Webber Minardi Asiatech 76 1h46'26"895 + 2 tours 144,363 km/h
12 21. Enrique Bernoldi Arrows Ford Cosworth 76 1h46'57"619 + 2 tours 143,672 km/h
AB 24. Mika Salo Toyota Toyota 69 accident
AB 8. Felipe Massa Sauber Petronas 63 accident
AB 12. Olivier Panis BAR Honda 51 accrochage
AB 15. Jenson Button Renault Renault 51 accrochage
AB 6. Juan Pablo Montoya Williams BMW 46 moteur
AB 11. Jacques Villeneuve BAR Honda 44 moteur
AB 4. Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 41 accrochage
AB 22. Alex Yoong Minardi Asiatech 29 accident
AB 10. Takuma Sato Jordan Honda 22 accident
AB 25. Allan McNish Toyota Toyota 15 accident
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 6 | 3ème = 4 | 4ème = 3 | 5ème = 2 | 6ème = 1

Coulthard prend sa revanche

A-
A
A+
D. Coulthard (McLaren)D. Coulthard (McLaren)
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
R.Schumacher (Williams)R.Schumacher (Williams)
J. Trulli (Renault)J. Trulli (Renault)
G. Fisichella (Jordan)G. Fisichella (Jordan)
Le départ de la cinquième manche du championnat va être donné dans 5 minutes. Il fait toujours très beau à Monaco, la température ambiante est de 23°C, 34°C sur la grille. Juan Pablo Montoya est en pole, devant Coulthard mais les frères Schumacher sont sur la seconde ligne. Le départ va être très chaud, surtout à Ste Dévote et au Loews.

Les 22 concurrents viennent s'aligner sous les ordres du starter après un tour de formation sans problème. Les feus rouges s'éteignent et c'est Coulthard qui prend immédiatement la tête de la course devant Montoya, Michael Schumacher et son frère Ralf. Jacques Villeneuve est malheureusement resté sur la grille de départ. Sa voiture est poussée vers les stands. Le Québécois peut finalement repartir mais avec plus d'un tour de retard.

Jenson Button a connu un problème au départ c'est ce qui explique sa position, il est maintenant en bagarre avec Olivier Panis qui est en 16ème position. Mais cela ne va pas s'arranger pour Jenson car il écope d'une pénalité pour départ anticipé. Les quatre premiers pilotes sont roues dans roues et toujours dans le même ordre qu'au départ: Coulthard, Montoya, Michael et Ralf Schumacher.

14h15: Coulthard joue au bouchon et malgré qu'il soit en premier, il tourne moins vite que les pilotes qui sont derrière le quatuor de tête. Trulli, Räikkönen, Barrichello et même Mika Salo reviennent. Le classement à 14h16: Coulthard, Montoya, M. Schumacher, R. Schumacher, Trulli, Räikkönen, Barrichello, Salo, McNish, Frentzen, Fisichella, Sato, Massa, Bernoldi, Heidfled, Panis, Webber, De la Rosa, Irvine, Yoong, Button et Villeneuve.

14h25: Coulthard a retrouvé ses ailes et se détache de Montoya et des frères Schumacher. L'Ecossais a au 15ème tour, 1"5 seconde d'avance sur ce qui est devenu un trio. Frentzen qui a passé Salo est l'un des plus rapide en piste. Sato a lui aussi passé la Toyota de manière très virile mais alors qu'il se retrouvait devant son équipier Fisichella, il tape dans le tunnel et détruit un châssis de plus. Eddie Jordan doit rire de plus en plus jaune. Le plus important est finalement que Takuma s'en sort sans mal.

Bernoldi qui était en lutte avec Massa depuis plusieurs tours réussit enfin à le passer dans la ligne droite des stands mais au freinage Massa pousse Bernoldi jusque dans l'échappatoire à cause d'un blocage de ses roues avant. Massa sera pénalisé par les commissaires pour cette erreur.

14h50: L'écart se réduit entre Coulthard et Montoya mais en fait, le moteur Mercedes de l'Ecossais émet une inquiétante fumée bleutée sur certaines portions du circuit. Mais quelques minutes plus tard, on ne voit plus de fumée et Coulthard reprend sa cadence infernale. En fait, c'est Montoya qui ralenti et qui perd plus d'une demi-seconde sur Coulthard. Nous sommes au 40ème tour et Michael Schumacher s'impatiente sérieusement derrière le Colombien. Coulthard a presque 5 secondes d'avance sur ce duo.

41ème tour: Accrochage Barrichello/Räikkönen à la chicane du port! Plus d'aileron avant sur la Ferrari, plus de pneus arrière gauche pour la McLaren. Les deux pilotes doivent rentrer aux stands pour les réparations qui s'imposent. Les commissaires donnent une pénalité à Barrichello pour cet accident.

15h02: Montoya tire tout droit à la chicane du port. Michael Schumacher rentre aux stands pour son ravitaillement. Montoya qui était bel et bien en difficulté laisse passer son équipier Ralf Schumacher. C'était bien nécessaire puisque quelques centaines de mètres plus tard, le moteur BMW du Colombien rend l'âme. Villeneuve abandonne au même moment.

Il reste 30 tours et c'est Michael Schumacher qui est le plus rapide en piste. Le Champion du monde a déjà ravitaillé mais Coulthard, l'homme de tête, ne l'a pas encore fait. C'est entre ces deux-là que cela va se jouer. Si Coulthard ne rentre pas immédiatement pour son ravitaillement il va perdre la course... pourtant, il ne rentre pas. C'est incroyable! Michael Schumacher lui prend entre 1 et 2 secondes par tour.

51ème tour: Coulthard rentre enfin aux stands et il était vraiment temps car lorsqu'il remonte en piste, Michael Schumacher déboule à moins de 5 secondes de l'Ecossais. Avant la fin du premier tour de Coulthard, Schumi est à moins de 1 seconde!!! Cela promet pour cette fin de course...

Jenson Button veut passer Panis à Ste Devote, un endroit où cela ne passe pas... mais l'Anglais veut vérifier par lui-même et effectivement ça ne passe pas. Les deux voitures sont dans le rail. L'écart entre Coulthard et Schumacher est de 1 seconde. Il reste 25 tours.

Le classement à 23 tours de l'arrivée: Coulthard, M. Schumacher, R. Schumacher, Trulli, Fisichella, Frentzen, Salo, Barrichello, Webber, Heidfeld, Irvine, De la Rosa, Bernoldi et Massa.

Il reste un peu plus de 10 tours et Ralf Schumacher passe par les stands pour un deuxième arrêt... Son pneu arrière gauche est abîmé. Ralf remonte en piste et il peut garder sa troisième position, Trulli étant trop loin pour menacer sa place sur le podium. En tête, Coulthard et l'aîné des Schumacher naviguent en formation et il semble que le Champion du monde va se contenter de la seconde position...

Il reste 7 tours lorsque Mika Salo se met dans les rails à Massenet. Il y a des débris sur la piste. Visiblement c'est un problème de freinage, peut-être un bris du disque avant droit. Mika Salo ne finira donc pas ce qui était le 100ème GP de sa carrière. Pendant ce temps-là, Barrichello et Frentzen se battent pour la 6ème position. Pour le moment, c'est Frentzen qui a l'avantage.

Très belle lutte pour la quatrième place entre Trulli et Fisichella, dans les derniers tours. Trulli comme Frentzen garderont néanmoins leur positions malgré les assauts répétés de Fisichella ou Barrichello. Pour Jordan et Arrows, ces points tombent à pic car on sait que ces équipes en avaient bien besoin.

C'est donc fort logiquement David Coulthard qui remporte la victoire devant les frères Schumacher. Une victoire qui doit faire plaisir à Ron Dennis et à Norbert Haug, ses patrons. Michael Schumacher aurait pu égaler les 6 victoires d'Ayrton Senna mais cette seconde position est une très bonne affaire dans l'optique du championnat. Ralf Schumacher est troisième après une course discrete mais payante.
source: DailyF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Twitter ::.
>> Actualité, commentaires, résultats... retrouvez les tweets postés par notre équipe!
Twitter • Suivez-nous sur Twitter à l'adresse:
twitter.com/ZoneF1
.:: Publicité ::.