En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2004 » Grand Prix du Brésil » Qualifications 2

Grand Prix du Brésil

Interlagos - Résultats des qualifications 2

Samedi 23 Octobre 2004
18h00 - 19h00
P Pilote Voiture Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 2. Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 1'10"646 219,579 km/h 3
2 3. Juan Pablo Montoya Williams BMW 1'10"850 + 0'00"204 218,947 km/h 3
3 6. Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 1'10"892 + 0'00"246 218,817 km/h 3
4 12. Felipe Massa Sauber Petronas 1'10"922 + 0'00"276 218,725 km/h 3
5 9. Jenson Button BAR Honda 1'11"092 + 0'00"446 218,202 km/h 3
6 10. Takuma Sato BAR Honda 1'11"120 + 0'00"474 218,116 km/h 3
7 4. Ralf Schumacher Williams BMW 1'11"131 + 0'00"485 218,082 km/h 3
8 1. Michael Schumacher Ferrari Ferrari 1'11"386 + 0'00"740 217,303 km/h 3
9 8. Fernando Alonso Renault Renault 1'11"454 + 0'00"808 217,096 km/h 3
10 16. Jarno Trulli Toyota Toyota 1'11"483 + 0'00"837 217,008 km/h 3
11 11. Giancarlo Fisichella Sauber Petronas 1'11"571 + 0'00"925 216,741 km/h 3
12 14. Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 1'11"665 + 0'01"019 216,457 km/h 3
13 5. David Coulthard McLaren Mercedes 1'11"750 + 0'01"104 216,201 km/h 3
14 7. Jacques Villeneuve Renault Renault 1'11"836 + 0'01"190 215,942 km/h 3
15 17. Ricardo Zonta Toyota Toyota 1'11"974 + 0'01"328 215,528 km/h 3
16 15. Christian Klien Jaguar Ford Cosworth 1'12"211 + 0'01"565 214,820 km/h 3
17 18. Nick Heidfeld Jordan Ford Cosworth 1'12"829 + 0'02"183 212,998 km/h 3
18 19. Timo Glock Jordan Ford Cosworth 1'13"502 + 0'02"856 211,047 km/h 3
19 21. Zsolt Baumgartner Minardi Ford Cosworth 1'13"550 + 0'02"904 210,910 km/h 3
20 20. Gianmaria Bruni Minardi Ford Cosworth 0'00"000 0

Barrichello esquisse une belle histoire

A-
A
A+
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
K. Räikkönen (McLaren)K. Räikkönen (McLaren)
F. Massa (Sauber)F. Massa (Sauber)
C'est le Hongrois Zsolt Baumgartner qui inaugurait la dernière séance de qualification de la saison 2004 - disputée sous un ciel nuageux mais une piste sèche.

Le pilote de la Minardi, dont le moteur Cosworth avait été changé après les essais libres, bouclait un tour sans erreur majeure - 1'13"550 - et contrairement à ce qui était prévu, ce n'est pas la deuxième monoplace italienne qui sortait du garage!

Gimmi Bruni resté au stand, c'est la Jordan de Timo Glock qui succédait à Baumgartner sur le circuit brésilien. Très incisif, le jeune Allemand avait toutes les peines du monde à maîtriser les soubresauts de son EJ14 mais revenait achever son calvaire en 1'13"502.

Christian Klien se lançait avec fougue dans le domptage de sa Jaguar et réussissait à en arracher le meilleur chrono provisoire - 1'12"211 - écartant ainsi la menace d'un assaut de la Jordan de Nick Heidfeld. L'Allemand concédait 6 dixièmes face à la R5 de Klien.

Premier représentant local à prendre la piste, Ricardo Zonta et sa Toyota étaient redevables d'un petit exploit. Le pilote Brésilien restait sur la défensive dans le premier secteur mais revenait au contact de la Jaguar par la suite et signait le meilleur temps provisoire - le premier sous la barre des 1'12!

L'Australien Mark Webber ne faisait pas de sentiment au volant de sa R5 pour la maintenir dans le bon rythme et s'emparer finalement de la première place - 1'11"655 - suffisant pour conserver l'avantage sur la Renault de Jacques Villeneuve.

Fernando Alonso lâchait les chevaux au bout de la ligne droite des stands à l'entame de son dernier tour de qualification de la saison. L'Espagnol devait s'employer au maximum pour réussir à imposer sa R24 devant la Jaguar de Webber.

Parti le couteau entre les dents, Jenson Button a frôlé la limite sans jamais la dépasser sur les 4,309 km du circuit d'Interlagos. Crédité d'un temps de 1'11"092, le Britannique s'installait un instant sur le trône du pole man.

Plus modestes, les ambitions de Jarno Trulli étaient néanmoins de faire beaucoup mieux que son équipier d'un week-end. Pari gagné pour l'Italien qui échouait à 29 millièmes d'Alonso mais devant Webber et Villeneuve. Les derniers efforts de Giancarlo Fisichella à bord de sa C23 étaient suffisant pour lui permettre à son tour de prendre l'ascendant sur l'Australien et le Canadien.

'Première gâchette' chez McLaren-Mercedes, Kimi Räikkönen remplissait son contrât sans frémir et signant un nouveau temps de référence - 1'10"892 - deux dixièmes devant Button. David Coulthard terminait sa prestation beaucoup plus éloigné des avants-postes. Takuma Sato réalisait pour sa part un 'sans faute' et plaçait sa BAR-Honda - 28 millièmes derrière celle de son équipier.

Ralf Schumacher n'ira pas aussi vite qu'il le souhaitait pour sa dernière apparition au volant d'une Williams-BMW et devait se résoudre à laisser filer une place en première ligne. Une situation identique à celle qu'allait vivre son frère Michael - auteur d'une petite erreur dans le deuxième secteur qu'il ne cherchera pas à compenser, se sachant pénalisé de 10 places sur la grille suite à sa mésaventure de la matinée.

Felipe Massa enflammait le public en signant les meilleurs partiels. Le Brésilien et sa Sauber se donnaient au maximum jusqu'au bout mais échouait à 30 millièmes derrière la McLaren de Kimi Räikkönen. Juan Pablo Montoya ne ratait pas sa cible et s'emparait du meilleur temps provisoire en 1'10"850 - ce qui garantissait une place en première ligne au Colombien avant que Rubens Barrichello n'entre en transe.

Rubinho passait sur la ligne de chronométrage sous les hourra de la foule qui scandait son nom debout dans une liesse communicative avec le pilote Ferrari. Barrichello s'offre ainsi la 13ème pole position de sa carrière - la deuxième consécutive sur ses terres. Il partagera cette année la première ligne avec un autre sud-américain: Juan Pablo Montoya.

Kimi Räikkönen et la McLaren-Mercedes sera lui accompagné de manière plus inhabituelle par la Sauber-Petronas du Brésilien Felipe Massa. Les deux BAR-Honda de Button et Sato complètent la troisième ligne. Ralf Schumacher, Fernando Alonso, Jarno Trulli et Giancarlo Fisichella décrochent leur billet dans le Top 10.

Seulement 8ème de la séance, Michael Schumacher recul donc de 10 places et ne précédera que les deux Minardi demain pour le dernier départ de la saison. Il va y avoir du sport!
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.