En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2004 » Grand Prix de Hongrie » Qualifications 2

Grand Prix de Hongrie

Budapest - Résultats des qualifications 2

Samedi 14 Août 2004
14h00 - 15h00
P Pilote Châssis Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 1. Michael Schumacher Ferrari Ferrari 1'19"146 199,272 km/h 3
2 2. Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 1'19"323 + 0'00"177 198,828 km/h 3
3 10. Takuma Sato BAR Honda 1'19"693 + 0'00"547 197,904 km/h 3
4 9. Jenson Button BAR Honda 1'19"700 + 0'00"554 197,887 km/h 3
5 8. Fernando Alonso Renault Renault 1'19"996 + 0'00"850 197,155 km/h 3
6 4. Antonio Pizzonia Williams BMW 1'20"170 + 0'01"024 196,727 km/h 3
7 3. Juan Pablo Montoya Williams BMW 1'20"199 + 0'01"053 196,656 km/h 3
8 11. Giancarlo Fisichella Sauber Petronas 1'20"324 + 0'01"178 196,350 km/h 3
9 7. Jarno Trulli Renault Renault 1'20"411 + 0'01"265 196,137 km/h 3
10 6. Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 1'20"570 + 0'01"424 195,750 km/h 3
11 14. Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 1'20"730 + 0'01"584 195,362 km/h 3
12 5. David Coulthard McLaren Mercedes 1'20"897 + 0'01"751 194,959 km/h 3
13 17. Olivier Panis Toyota Toyota 1'21"068 + 0'01"922 194,548 km/h 3
14 15. Christian Klien Jaguar Ford Cosworth 1'21"118 + 0'01"972 194,428 km/h 3
15 16. Ricardo Zonta Toyota Toyota 1'21"135 + 0'01"989 194,387 km/h 3
16 18. Nick Heidfeld Jordan Ford Cosworth 1'22"180 + 0'03"034 191,915 km/h 3
17 19. Giorgio Pantano Jordan Ford Cosworth 1'22"356 + 0'03"210 191,505 km/h 3
18 21. Zsolt Baumgartner Minardi Ford Cosworth 1'24"329 + 0'05"183 187,025 km/h 3
19 20. Gianmaria Bruni Minardi Ford Cosworth 1'24"679 + 0'05"533 186,252 km/h 3
20 12. Felipe Massa Sauber Petronas 0'00"000 0

Doublé Ferrari sur la grille de départ

A-
A
A+
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
T. Sato (BAR)T. Sato (BAR)
J. Button (BAR)J. Button (BAR)
F. Alonso (Renault)F. Alonso (Renault)
De retour sous les encouragements de son public, Zsolt Baumgartner ouvrait les hostilités pour la dernière séance chronométrée de l'après-midi sur le circuit du Hungaroring. Un tour capital pour la position au départ... voire à l'arrivée de la course. Prudent - pour ne pas perdre le contrôle de sa Minardi - Zsolt bouclait la boucle en 1'24"329!

Gimmi Bruni succédait à son équipier sur le tracé hongrois, toujours avec l'ambition de le précéder sur la grille dimanche. Arrivé roue bloquée au premier virage, l'Italien perdait un temps précieux qu'il ne parviendra pas à compenser par la suite.

Christian Klien venait ensuite abaisser la marque à 1'21"118 et laissait place nette à son équipier chez Jaguar, Mark Webber, qui s'installait en tête de la séance - 1'20"730 - une performance que David Coulthard n'arrivera pas à égaler, à son grand désespoir et celui de l'écurie McLaren.

Giorgio Pantano confirmait les performances en progrès de l'EJ14 sans néanmoins pouvoir venir inquiéter le trio de tête - la faute à plusieurs sursaut de son châssis sous la contrainte qui l'écartait un peu trop de la bonne trajectoire.

Déçu de son premier passage, Olivier Panis espérait retrouver une place plus en rapports avec l'ambition affichée par son équipe. Le Français rivalisait avec les partiels de Webber mais perdait le contact en fin de parcours et se voyait reléguer au-delà de la barre des 1'21!

Nick Heidfeld n'établissait pas une nouvelle référence mais glissait sa Jordan entre la R5 de Klien et l'EJ14 de Pantano. Ricardo Zonta, à l'aise dans son nouveau costume de titulaire, sortait du premier secteur avec un peu plus d'un dixième d'avance mais en concédait près de trois à l'issue du deuxième. Le Brésilien échouait à quelques millièmes de la Jaguar de Klien.

Sous un ciel de plus en plus nuageux, Fernando Alonso entamait sa prestation avec l'ambition de prendre les commandes, ce qu'il réussissait 'à l'arrachée' dans le premier secteur. L'Espagnol comptait encore une demi-seconde d'avance sur le temps de Webber à l'issue du deuxième et coupait la ligne de chronométrage en 1'19"996!

Kimi Räikkönen - en retrait depuis le début de la matinée - relevait le challenge à son tour mais la MP4/19B du Finlandais laissait filer trop de temps dans le dernier secteur pour inquiéter le chrono réaliser par Alonso.

Antonio Pizzonia espérait venir donner un nouvel os à ronger à ses adversaires mais le jeune Brésilien restait au-delà des 80 secondes au tour, pas suffisant pour déloger Fernando Alonso de la première place mais valable pour l'accompagner sur la première ligne.

Le ciel de plus en plus menaçant gênait un peu le parcours de Jarno Trulli mais l'Italien tentait malgré tout de venir compléter le tir. En vain, le pilote de la Renault prenant néanmoins l'avantage sur la McLaren-Mercedes de Kimi Räikkönen.

Jenson Button restait en retrait des performances des Renault et de la Williams de Pizzonia dans le premier secteur mais reprenait un peu d'avance dans le deuxième. Un matelas assez confortable pour lui permettre de s'emparer de la première place - 1'19"700 - avant que Montoya n'entre en scène.

Juan Pablo améliorait de deux dixièmes le premier partiel du tourniquet hongrois mais lâchait plus de trois dixièmes sur Button dans le deuxième. Le Colombien ne réussira pas à rattraper le temps perdu et devait même s'avouer vaincu par Pizzonia pour 29 millièmes!

Dernier 'client Michelin' à s'élancer cet après-midi, Takuma Sato avait vu quelques gouttes faire leurs apparitions sur les écrans de contrôles mais la trajectoire était encore complètement sèche et voyait le Japonais en profiter pour intercaler sa BAR-Honda à la première place - 7 millièmes devant Button...

Giancarlo Fisichella entamait son exercice de qualification sans perdre de vue sa position 'stratégique' sur la grille de départ en fonction du haut niveau de carburant embarqué dans la C23. L'Italien s'invitait brillamment devant la Renault de Trulli et la McLaren de Räikkönen dans ce qui promet d'être un petit train 'très agités'.

Felipe Massa, victime d'une casse moteur samedi matin, passait son tour - préférant partir en dernière position, chargé à ras bord pour son habituel marathon du dimanche.

Michael Schumacher s'élançait alors pour son ultime confrontation face au chronomètre avec en point de mire les meilleurs temps des deux BAR-Honda. L'Allemand terminait sa mise en jambe sans la moindre pression et sortait du premier secteur avec 14 centièmes d'avance. La Ferrari n°1 portait son avance à plus de trois dixièmes dans le deuxième pour finalement s'emparer de la pole position - 1'19"146!

Rubens Barrichello ne s'avouait pas vaincu mais le Brésilien n'arrivera pas à tenir le même rythme jusqu'au bout et permettait à Michael Schumacher de célébrer la 62ème pole position de sa carrière - 3 de moins que le Brésilien Ayrton Senna. Rubens Barrichello complète lui la première ligne '100 pour 100' Ferrari.

Sur la deuxième, les deux BAR-Honda de Sato et Button devraient opposer la plus grande résistance à la fuite en avant des 'rouges' demain.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Maps en cliquant ici.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.