En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2005 » Grand Prix des Etats-Unis » Classement

Grand Prix des Etats-Unis

Indianapolis - Résultats de la course

Dimanche 19 Juin 2005
20h00 - 21h30
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 73 1h29'43"181 204,648 km/h
2 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 73 1h29'44"703 + 0'01"522 204,590 km/h
3 18 Tiago Monteiro Jordan Toyota 72 1h29'50"824 + 1 tour 201,559 km/h
4 19 Narain Karthikeyan Jordan Toyota 72 1h30'21"953 + 1 tour 200,401 km/h
5 21 Christijan Albers Minardi Cosworth 71 1h30'28"309 + 2 tours 197,387 km/h
6 20 Patrick Friesacher Minardi Cosworth 71 1h30'43"889 + 2 tours 196,822 km/h
FT 16 Jarno Trulli Toyota Toyota retrait volontaire
FT 9 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes retrait volontaire
FT 3 Jenson Button BAR Honda retrait volontaire
FT 6 Giancarlo Fisichella Renault Renault retrait volontaire
FT 5 Fernando Alonso Renault Renault retrait volontaire
FT 4 Takuma Sato BAR Honda retrait volontaire
FT 7 Mark Webber Williams BMW retrait volontaire
FT 12 Felipe Massa Sauber Petronas retrait volontaire
FT 10 Juan Pablo Montoya McLaren Mercedes retrait volontaire
FT 11 Jacques Villeneuve Sauber Petronas retrait volontaire
FT 17 Ricardo Zonta Toyota Toyota retrait volontaire
FT 15 Christian Klien Red Bull Cosworth retrait volontaire
FT 8 Nick Heidfeld Williams BMW retrait volontaire
FT 14 David Coulthard Red Bull Cosworth retrait volontaire
FT 17 Ralf Schumacher Toyota Toyota accident
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1

Une mauvaise comédie pour six acteurs

A-
A
A+
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
A quelques minutes du départ de cette "course", la menace des équipes partenaires de Michelin était claire: à la fin du tour de formation, toutes les voitures chaussées par le manufacturier français rentreront au stand pour abandonner.

Un dernier coup de bluff? Non! A la fin du tour de formation, toutes les voitures en pneus Michelin rejoignent effectivement leur stand et il ne reste que les deux monoplaces de la Scuderia, les deux Jordan et les deux Minardi à venir s'aligner sur la grille de départ.

Le départ de ce Grand Prix des Etats-Unis est alors donné sous les huées des 150.000 spectateurs présents dans les tribunes du circuit d'Indianapolis. Une vraie farce qui ne fait pas honneur au monde de la F1.

Que dire de cette course sinon que ce n'en est pas une. Michael Schumacher en tête dès le premier virage devance son équipier Rubens Barrichello, Tiago Monteiro, Christijan Albers, Narain Karthikeyan et Patrick Friesacher à la fin du premier tour.

Le public est tellement furieux que certains se mettent à jeter des objets sur la piste, notamment des bouteilles ou des canettes. On se croirait dans un stade de football... C'est tout à fait lamentable! Pire encore que ce que l'on peut voir sur la piste.

Justement, parlons-en de ce qu'il se passe sur la piste. Michael Schumacher en tête dès le départ, doit laisser la tête de la "course" à son équipier après le premier ravitaillement, mais reprend le leadership après son second et dernier arrêt au stand et s'en va remporter la victoire la plus étrange de sa carrière.

La phase la plus amusante de ce duel, comme quoi il y a quand même eu un bon moment dans cette course, c'est lorsque Michael Schumacher est remonté en piste après son second ravitaillement et que Rubens Barrichello déboulait dans la ligne droite. Les deux équipiers se sont engouffrés dans le premier virage en même temps et ont manqué s'accrocher.

Michael Schumacher étant à l'intérieur du premier virage, Rubens Barrichello s'en est allé faire un tour dans l'herbe pour éviter l'accrochage, avant de revenir en piste et très vite dans le sillage de son équipier pour terminer sagement à la seconde place.

Il faut dire que Ross Brawn a signalé par radio à Rubens Barrichello qu'il aimerait voir les deux voitures à l'arrivée. En clair, la "course" s'est arrêtée après le second ravitaillement des deux monoplaces rouges. D'ailleurs, pour bien montrer qu'il avait bien compris le message codé, Rubens Barrichello a immédiatement levé le pied.

Derrière ce duo, Tiago Monteiro arrache la 3ème place devant son équipier Narain Karthikeyan et les deux Minardi de Christijan Albers et Patrick Friesacher.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le pendu de la F1!
pendu • Découvrez le mot mystère en commettant moins de 6 erreurs et sauvez notre pilote de la pendaison!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.