En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2005 » Grand Prix de Turquie » Qualifications

Grand Prix de Turquie

Istanbul Park - Résultats des qualifications

Samedi 20 Août 2005
12h00 - 13h00
Pos Pilote Voiture Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 9 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 1'26"797 221,399 km/h 3
2 6 Giancarlo Fisichella Renault Renault 1'27"039 + 0'00"242 220,784 km/h 3
3 5 Fernando Alonso Renault Renault 1'27"050 + 0'00"253 220,756 km/h 3
4 10 Juan Pablo Montoya McLaren Mercedes 1'27"352 + 0'00"555 219,993 km/h 3
5 16 Jarno Trulli Toyota Toyota 1'27"501 + 0'00"704 219,618 km/h 3
6 8 Nick Heidfeld Williams BMW 1'27"929 + 0'01"132 218,549 km/h 3
7 7 Mark Webber Williams BMW 1'27"944 + 0'01"147 218,512 km/h 3
8 12 Felipe Massa Sauber Petronas 1'28"419 + 0'01"622 217,338 km/h 3
9 17 Ralf Schumacher Toyota Toyota 1'28"594 + 0'01"797 216,909 km/h 3
10 15 Christian Klien Red Bull Cosworth 1'28"963 + 0'02"166 216,009 km/h 3
11 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 1'29"369 + 0'02"572 215,028 km/h 3
12 14 David Coulthard Red Bull Cosworth 1'29"764 + 0'02"967 214,081 km/h 3
13 3 Jenson Button BAR Honda 1'30"063 + 0'03"266 213,371 km/h 3
14 4 Takuma Sato BAR Honda 1'30"175 + 0'03"378 213,106 km/h 3
15 18 Tiago Monteiro Jordan Toyota 1'30"710 + 0'03"913 211,849 km/h 3
16 21 Christijan Albers Minardi Cosworth 1'32"186 + 0'05"389 208,457 km/h 3
17 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 0'00"000 2
18 11 Jacques Villeneuve Sauber Petronas 0'00"000 2
19 19 Narain Karthikeyan Jordan Toyota 0'00"000 1
20 20 Robert Doornbos Minardi Cosworth 0'00"000 2

Räikkönen s'offre la pole

A-
A
A+
K. Räikkönen (McLaren)K. Räikkönen (McLaren)
G. Fisichella (Renault)G. Fisichella (Renault)
F. Alonso (Renault)F. Alonso (Renault)
J.P. Montoya (McLaren)J.P. Montoya (McLaren)
La séance de qualification du premier Grand Prix de Turquie de l'histoire de la F1 a débuté sous les meilleurs auspices - un ciel bleu et une température de 30 degrés dans l'air (47 sur la piste!).

Contraintes à l'abandon avant même la fin du premier tour sur le Hungaroring - les deux Red Bull de David Coulthard et Christian Klien étaient les premières à s'élancer cet après-midi. Un handicap pour l'Autrichien et l'Ecossais, le tracé turc n'étant pas encore à son meilleur rendement. Klien creusera finalement un écart de 8 millièmes sur son chef de file.

Robert Doornbos faisait de son mieux à bord d'une Minardi très instable. Le Néerlandais devra même abandonner sa monoplace en flamme...

Premier candidat pour la pole position, Juan Pablo Montoya savait devoir ne pas commettre la moindre faute pour espérer compenser le handicap de s'élancer si tôt après le début de la séance. Le Colombien bouclait son tour du circuit d'Istanbul Park en 1'27"352!

Jacques Villeneuve venait se mesurer ensuite au chronomètre. Victime d'un sous-virage excessif dans l'une des courbes rapides du circuit, le Canadien perdait le contrôle de sa Sauber dans le virage n°8 et restait immobilisé sur le bas côté de la piste.

Après une rapide intervention des commissaires de piste pour dégager la monoplace suisse pendant un drapeau rouge, Christijan Albers s'élançait avec l'unique espoir d'en terminer. Auteur d'un quasi-sans faute, le Néerlandais était crédité d'un tour en 1'32.

Felipe Massa ne réussira pas à menacer la McLaren-Mercedes de Montoya mais parvenait à devancer les deux Red Bull. Tiago Monteiro restait prudent pour ne pas gâcher ses chances de prendre l'ascendant sur la Minardi d'Albers.

Confronté à de nombreux souci mécanique depuis le début du week-end en Turquie, dont un changement de moteur, Narain Karthikeyan n'effectuait qu'un tour de contrôle avant de regagner le garage Jordan.

En difficulté lors du dernier Grand Prix de Hongrie, Fernando Alonso était le 10ème pilote à quitter les stands pour effectuer son tour chronométré. Tour sans problème pour l'Espagnol qui signait le meilleur temps provisoire - 1'27"050!

Rubens Barrichello accusait déjà 7 dixièmes de retard à l'issue du premier partiel. Malgré ses efforts, le Brésilien ne parviendra pas à limiter les pertes et devait même abdiquer face à la Red Bull de Christian Klien.

Giancarlo Fisichella s'en donnait à cœur joie sur les 5,378 km du circuit turc pour finalement griller la politesse à Fernando Alonso pour 11 millièmes.

Takuma Sato effectuait un 'hors piste' - le Japonais bouclant finalement son tour au-delà des 1'30 - juste devant la Jordan de Monteiro.

En regain de forme depuis vendredi, l'Australien Mark Webber et l'Allemand Nick Heidfeld, comptait sur la puissance et la maniabilité de leur Williams-BMW pour tenter de décrocher une bonne place sur la grille de départ.

Gené par la BAR-Honda de Sato - Webber laissait échapper de précieux dixièmes pour dépasser la monoplace du Japonais.

Très véloce depuis le début du week-end, Jenson Button partait avec la ferme intention de mettre son grain de sel dans la bagarre pour la pole position du Grand Prix de Turquie. Le jeune Anglais améliorait le premier partiel mais allait ensuite sortir large dans le virage n°8 et y perdre près de trois secondes!

Les deux pilotes des Toyota - Jarno Trulli et Ralf Schumacher - semblaient pouvoir eux aussi venir jouer dans la cours des grands cet après-midi. L'Italien devait se contenter de la 5ème place alors que son équipier Allemand 'coupait' légèrement une chicane qui lui faisait perdre une seconde. Il se classera finalement 9ème.

Michael Schumacher ne se faisait guère d'illusion au moment de boucler son tour de qualification sur le tracé d'Istanbul.

Au volant d'une Ferrari trop instable, le septuple Champion du monde allait devoir en garder sous le pied pour ne pas perdre le contrôle. Malheureusement, l'Allemand ne pourra éviter une pirouette à la chicane, le contraignant à regagner les stands directement!

Vainqueur en Hongrie, lancé à la poursuite de Fernando Alonso dans la course au titre, Kimi Räikkönen savait posséder un léger avantage en étant le dernier à prendre la piste aujourd'hui. Le Finlandais entamait ainsi son tour de qualification le couteau entre les dents et prenait d'emblée 2 dixièmes d'avance. En avance de 4 dixièmes après le deuxième secteur, Kimi allait s'offrir la 8ème pole position de sa carrière.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Site Mobile ::.
>> Suivez toute l'actualité de la Formule 1 où que vous soyez!
mobile • Connectez-vous sur notre mobile à l'adresse:
mobile.zonef1.com
.:: Publicité ::.