En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2006 » Grand Prix de Monaco » Classement

Grand Prix de Monaco

Monaco - Résultats de la course

Dimanche 28 Mai 2006
14h00 - 15h45
P Pilote Châssis Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 1. Fernando Alonso Renault Renault 78 1h43'43"116 150,708 km/h
2 4. Juan Pablo Montoya McLaren Mercedes 78 1h43'57"683 + 0'14"567 150,356 km/h
3 14. David Coulthard Red Bull Ferrari 78 1h44'35"414 + 0'52"298 149,452 km/h
4 11. Rubens Barrichello Honda Honda 78 1h44'36"453 + 0'53"337 149,427 km/h
5 5. Michael Schumacher Ferrari Ferrari 78 1h44'36"946 + 0'53"830 149,415 km/h
6 2. Giancarlo Fisichella Renault Renault 78 1h44'45"188 + 1'02"072 149,219 km/h
7 16. Nick Heidfeld BMW Sauber BMW 77 1h44'24"512 + 1 tour 147,793 km/h
8 7. Ralf Schumacher Toyota Toyota 77 1h44'25"993 + 1 tour 147,758 km/h
9 6. Felipe Massa Ferrari Ferrari 77 1h44'26"526 + 1 tour 147,745 km/h
10 20. Vitantonio Liuzzi Toro Rosso Cosworth 77 1h44'29"101 + 1 tour 147,684 km/h
11 12. Jenson Button Honda Honda 77 1h44'38"234 + 1 tour 147,469 km/h
12 19. Christijan Albers Midland Toyota 77 1h44'50"776 + 1 tour 147,175 km/h
13 21. Scott Speed Toro Rosso Cosworth 77 1h44'52"206 + 1 tour 147,142 km/h
14 17. Jacques Villeneuve BMW Sauber BMW 77 1h44'58"768 + 1 tour 146,989 km/h
15 18. Tiago Monteiro Midland Toyota 76 1h44'18"837 + 2 tours 146,005 km/h
16 23. Franck Montagny Super Aguri Honda 75 1h43'53"299 + 3 tours 144,675 km/h
17 8. Jarno Trulli Toyota Toyota 72 1h36'42"102 + 6 tours 149,209 km/h
AB 15. Christian Klien Red Bull Ferrari 56 transmission
AB 10. Nico Rosberg Williams Cosworth 51 accident
AB 3. Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 50 échappement
AB 9. Mark Webber Williams Cosworth 48 échappement
AB 22. Takuma Sato Super Aguri Honda 46 électricité
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 8 | 3ème = 6 | 4ème = 5 | 5ème = 4 | 6ème = 3 | 7ème = 2 | 8ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Trulli (hydraulique) est classé mais non arrivé

Victoire d'Alonso, Schumacher cinquième

A-
A
A+
F. Alonso (Renault)F. Alonso (Renault)
J. P. Montoya (McLaren)J. P. Montoya (McLaren)
D. Coulthard (Red Bull)D. Coulthard (Red Bull)
Le Champion du monde Fernando Alonso (Renault) a remporté dimanche le Grand Prix de Monaco de Formule 1, signant sa première victoire dans les rues de la Principauté, alors que Michael Schumacher (Ferrari) est remonté de la dernière position à la 5ème place.

Alonso, dont c'est la 4ème victoire en 7 courses cette saison (12ème victoire de sa carrière), a devancé Juan Pablo Montoya (McLaren-Mercedes) et David Coulthard (Red Bull-Ferrari).

Ce dernier, dont le dernier podium remontait au GP du Japon 2003 (3ème au volant d'une McLaren-Mercedes), a provoqué l'hilarité en arborant une grande cape rouge sur le podium, rappelant celle du héros de bande dessinée et de cinéma Superman dont son écurie a fait la promotion tout le week-end.

Alonso a ainsi encore accru son avance au Championnat du monde, comptant désormais 21 points d'avance sur Michael Schumacher, tandis que Renault a désormais 28 longueurs d'avance sur Ferrari chez les constructeurs avec la 6ème place de Fisichella.

Seul Kimi Räikkönen (McLaren-Mercedes) avait semblé en mesure de battre Alonso, avant que son moteur ne rende l'âme alors que la voiture de sécurité neutralisait la course en raison de l'abandon de Mark Webber dont la Williams-Cosworth était arrêtée dans la montée de Beau Rivage.

Après son abandon, Räikkönen a longé le quai à pieds jusqu'à son bateau, où on a pu le voir quelques minutes plus tard torse nu, tentant d'évacuer la déception.

En fait, la stratégie de Räikkönen semblait devoir lui permettre de remporter la course, car après le premier ravitaillement, effectué avant Alonso mais plus long, il était plus rapide que l'Espagnol avec plus d'essence. Le second ravitaillement aurait donc été plus court pour le Finlandais, mais la neutralisation de la course a ruiné sa stratégie avant que son moteur ne ruine sa course.

Débarrassé de la menace du Finlandais, Alonso filait vers sa seconde victoire consécutive avec plusieurs secondes d'avance sur Montoya.

Michael Schumacher, accusé de tricherie en qualifications et condamné à partir de la dernière position sur la grille alors qu'il avait signé officiellement le meilleur temps, est parvenu à remonter jusqu'à la 5ème position.

Après avoir changé de moteur, il était parti des stands, évitant ainsi les aléas d'un départ particulièrement risqué dans les rues étroites de Monaco.

Et d'ailleurs, un accrochage a bien eu lieu, entre les deux Midland-Toyota, Christijan Albers se jetant sur la trajectoire de Tiago Monteiro au départ, le tassant contre le muret et lui arrachant le nez.

Néanmoins, dès la fin du 1er tour, Schumacher était 18ème, puis 16ème au troisième passage, avant de passer Jenson Button (Honda) au freinage de la chicane quelques tours plus tard.

En fin de course, les abandons de Christian Klien (Red Bull-Ferrari) et de Jarno Trulli (Toyota) ont permis à Schumacher de se retrouver 5ème et d'attaquer Rubens Barrichello (Honda), en vain.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit depuis des images satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici pour télécharger le fichier KMZ.

• Vous pouvez aussi utiliser Google Maps directement en ligne en cliquant ici.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.