En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Courses 2022 » Grand Prix de Belgique

Grand Prix de Belgique

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Quatorzième manche du Championnat du monde 2022 de F1. FIA F1WC
Dates: 26, 27 et 28 août. Lieu: Circuit de Spa-Francorchamps.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 18.
Conditions atmosphériques: ciel ensoleillé. 22°C dans l'air, 34°C sur la piste et 42% d'humidité.
Affluence: environ 360 000 spectateurs sur les trois jours.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1950.
Editions disputées à ce jour: 66 (54 à Spa-Francorchamps, 2 à Nivelles et 10 à Zolder).
 
Heure de départ: 15h.
Distance: 7,004 km x 44 tours, soit 308,052 km au total.
Décalage entre les lignes de départ et d'arrivée: -124 m.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur tour
1'41"252 (moy. 249,026 km/h) par
Lewis Hamilton (Mercedes F1 W11) en 2020.
1'46"286 (moy. 237,232 km/h) par
Valtteri Bottas (Mercedes F1 W09) en 2018.
 
@LE PODIUM 2021: (1 tour effectué sur les 44 prévus, soit 6,880 km)
P Pilote Châssis-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 33. Max Verstappen Red Bull RB16B-Honda Pirelli 3'27"071 119,611 km/h
2 63. George Russell Williams FW43B-Mercedes Pirelli + 0'01"995 118,470 km/h
3 44. Lewis Hamilton Mercedes F1 W12 Pirelli + 0'02"601 118,127 km/h


@LES FAITS DE COURSE:
Parti en 14ème position, Verstappen remporte sa 29ème vitoire!Dimanche à Spa, il y avait Max Verstappen et les autres. Parti 14ème, le Champion du monde en titre a écrasé la concurrence au volant d'une Red Bull en feu pour remporter le Grand Prix de Belgique, signant ainsi son 29ème succès en carrière et le neuvième cette année. Intouchable, le Batave fait un pas supplémentaire vers une nouvelle couronne mondiale. Dimanche parfait pour l'écurie autrichienne puisque Sergio Pérez, deuxième, offre un quatrième doublé à Red Bull. En pole sur la grille de départ, Carlos Sainz se contente de la troisième place avec sa Ferrari. Charles Leclerc termine lui sixième.

On attendait une course animée avec huit pilotes pénalisés pour un changement de moteur dont les protagonistes du Championnat du monde: Verstappen et Leclerc. 14ème et 15ème sur la grille, cela promettait mais le premier tour chaotique en Belgique a sérieusement rebattu les cartes. Au virage des Combes à la fin du premier secteur, un accrochage avait lieu entre Alonso et Hamilton pour la troisième place. Le Britannique, fautif, décollait avant de revenir en piste et de reprendre la course mais cela provoquait un véritable bouchon dans la foulée provoquant d'autres incidents avec Latifi et Bottas. Le Finlandais était contraint à l'abandon comme le Britannique quelques mètres plus loin, immobilisé sur la piste. La voiture de sécurité fit son apparition et après deux tours, Max Verstappen était déjà huitième. Et Charles Leclerc? Malchanceux, il était obligé de passer par les stands sous régime de voiture de sécurité pour retirer un tear-off, qui s'était coincé dans l'écope de frein avant droit, et changer ses pneus. Tout était à refaire pour le Monégasque, avant-dernier au moment de la reprise.

Devant au moment de la reprise, Sainz emmenait le peloton devant Pérez, Russell et Alonso. Derrière, Verstappen partait en chasse. Il effaçait rapidement Albon puis Ricciardo, avant de se défaire de Vettel et d'Alonso. Au neuvième tour après son dépassement sur Russell, le Néerlandais pointait déjà au troisième rang. Au douzième tour après l'arrêt des deux leaders, le Batave était même en tête. Indécent. Au tour 16, le Champion du monde effectuait alors son premier arrêt et reprenait la piste en deuxième position à seulement quatre secondes de Sainz, toujours en tête. En deux tours, le retard était comblé et Max Verstappen dépassait l'Espagnol au 18ème tour pour prendre la tête et filer vers une nouvelle victoire.

En difficulté avec son rythme de course, Sainz était incapable de résister à Pérez qui prenait le meilleur au tour 21 sur l'Ibère. Le doublé autrichien était assuré et la troisième place du pilote Ferrari en danger. Car, George Russell mettait la pression jusqu'au bout sans pour autant parvenir à attaquer Sainz, finalement soulagé de conserver sa place sur la boîte. Remonté jusqu'au cinquième rang, Charles Leclerc tentait lui de subtiliser le meilleur tour à Max Verstappen à deux tours du but. Ce fut un échec et en plus, le Monégasque était pénalisé pour un excès de vitesse dans les stands et reculait au sixième rang pour le plus grand bonheur d'Alonso, cinquième. Septième, Esteban Ocon offre un beau tir-groupé à Alpine qui marque de gros points et s'affirme comme la quatrième force du plateau. Enfin, on notera la belle neuvième place de Pierre Gasly, parti des stands, et la dixième position d'Alexander Albon qui offre un point à Williams, le quatrième de la saison.
.:: Affiche ::.
>> 1071ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.