En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Courses 2022 » Grand Prix de Bahreïn

Grand Prix de Bahreïn

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Première manche du Championnat du monde 2022 de F1. FIA F1WC
Dates: 18, 19 et 20 mars. Lieu: Circuit international de Sakhir, Manama.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 19.
Conditions atmosphériques: nuit claire. 29°C dans l'air, 24°C sur la piste et 24% d'humidité.
Affluence: environ 35 000 spectateurs le dimanche.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 2004.
Editions disputées à ce jour: 17 (toujours sur le même circuit).
 
Fuseau horaire: GMT +3h (+2h de France, heure d'hiver).
Heure de départ: 18h, heure locale (16h, heure française).
Course se déroulant de nuit!
Distance: 5,412 km x 57 tours, soit 308,238 km au total.
Décalage entre les lignes de départ et d'arrivée: -246 m.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'27"264 (moy. 223,267 km/h) par
Lewis Hamilton (Mercedes F1 W11) en 2020.
1'30"252 (moy. 216,075 km/h) par
Michael Schumacher (Ferrari F2004) en 2004.
 
@LE PODIUM 2021: (56 tours effectués sur les 57 prévus, soit 302,826 km)
P Pilote Châssis-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 44. Lewis Hamilton Mercedes F1 W12 (P) en 1h32'03"897 (197,356 km/h)
2 33. Max Verstappen Red Bull RB16B-Honda (P) à 0'00"745 (197,329 km/h)
3 77. Valtteri Bottas Mercedes F1 W12 (P) à 0'37"383 (196,029 km/h)


@LES FAITS DE COURSE:
Leclerc mène la course de bout en bout et remporte sa 3ème victoire!Ferrari n'a pas tremblé. Depuis les essais hivernaux, la Scuderia était annoncée comme l'immense favorite à Bahreïn. Elle a confirmé cette tendance en qualification avec la pole de Leclerc et la troisième place de Sainz mais elle a fait encore mieux dimanche. Car si Charles Leclerc a tenu son rang tout au long de la course à Sakhir, décrochant une troisième victoire en carrière, Carlos Sainz a profité des problèmes rencontrés par Red Bull pour décrocher la deuxième place et offrir à Ferrari un doublé attendu depuis Singapour 2019. Profitant d'une fin de course rocambolesque, Lewis Hamilton termine troisième et décroche un podium inespéré.

On attendait un départ houleux avec une première ligne Leclerc-Verstappen mais c'est finalement dans le calme que Charles Leclerc est sorti en tête du premier virage de la saison. Hormis un bon départ de Lewis Hamilton, quatrième puis rapidement dépassé par Pérez, tout le peloton s'est montré relativement scolaire pour l'entame de cette cuvée 2022. Jusqu'au premier arrêt au stand. Au tour 15, Verstappen était le premier des leaders à plonger pour mettre la pression sur Leclerc qui l'imitait au tour suivant. Le Monégasque conservait la tête mais ressortait de justesse devant le Néerlandais. La première bataille allait avoir lieu. Pendant trois tours, Max Verstappen passait Charles Leclerc au premier virage avec l'aide du DRS mais ce dernier lui rendait la monnaie de sa pièce au quatrième virage, avec toujours l'aide du DRS. Et le Champion du monde finissait par perdre ce premier combat en bloquant ses roues, laissant filer son rival du jour. Le deuxième puis le troisième arrêt ne changeait pas la donne. Le classement restait inchangé jusqu'à l'apparition de la voiture de sécurité.

Au tour 46, le moteur Honda de Pierre Gasly prenait feu et l'AlphaTauri s'immobilisait à l'endroit même où la voiture de Romain Grosjean en 2020 s'était enflammée. Cette fois-ci, rien d'inquiétant mais cela provoquait l'entrée en piste de la voiture de sécurité et le début des problèmes pour... Red Bull. Alors deuxième, Max Verstappen se plaignait d'un problème de direction puis d'une perte de puissance qui le poussait à abandonner au tour 55. Un deuxième moteur Honda partait alors en fumée. Un troisième allait suivre. Dernier espoir de l'écurie autrichienne, Sergio Pérez, sous la pression de Lewis Hamilton, occupait alors le troisième rang mais le Mexicain souffrait lui aussi d'un manque de puissance. Il allait tout perdre dans le dernier tour partant en tête-à-queue dans le premier virage et voyant toute la meute lui passer devant. Le Grand Prix tournait alors au cauchemar pour Red Bull et Honda.

Et pendant que certains essuyaient leurs larmes, d'autres avaient le sourire. Comme Toto Wolff, le patron de Mercedes. Avec cette fin de course à rebondissements, Lewis Hamilton a gagné deux positions et s'offre un podium inespéré alors que George Russell, quatrième, ramène de gros points pour Mercedes. Que dire de Kevin Magnussen? Cinquième avec sa Haas, l'histoire est belle. Ou encore des Alfa Romeo? Valtteri Bottas place sa voiture sixième alors que Zhou Guanyu termine dixième pour sa première course en F1. Le sourire sera aussi présent chez Alpine car Ocon, septième, et Alonso, neuvième, ce n'était pas forcément prévu à dix tours de l'arrivée. Mais en F1, tout peut aller très vite tant que vous n'avez pas franchi la ligne d'arrivée. Et ça, Red Bull est très bien placé pour le savoir.
.:: Affiche ::.
>> 1058ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.