En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2002 » Grand Prix d'Italie » Qualifications

Grand Prix d'Italie

Monza - Résultats des qualifications

Samedi 14 Septembre 2002
13h00 - 14h00
Pos Pilote Voiture Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 6 Juan Pablo Montoya Williams BMW 1'20"264 259,828 km/h 11
2 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 1'20"521 + 0'00"257 258,998 km/h 12
3 5 Ralf Schumacher Williams BMW 1'20"542 + 0'00"278 258,931 km/h 12
4 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 1'20"706 + 0'00"442 258,405 km/h 12
5 16 Eddie Irvine Jaguar Ford Cosworth 1'21"606 + 0'01"342 255,555 km/h 12
6 4 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 1'21"712 + 0'01"448 255,223 km/h 9
7 3 David Coulthard McLaren Mercedes 1'21"803 + 0'01"539 254,939 km/h 12
8 17 Pedro De la Rosa Jaguar Ford Cosworth 1'21"960 + 0'01"696 254,451 km/h 12
9 11 Jacques Villeneuve BAR Honda 1'22"126 + 0'01"862 253,937 km/h 11
10 24 Mika Salo Toyota Toyota 1'22"318 + 0'02"054 253,344 km/h 12
11 14 Jarno Trulli Renault Renault 1'22"383 + 0'02"119 253,144 km/h 11
12 9 Giancarlo Fisichella Jordan Honda 1'22"515 + 0'02"251 252,740 km/h 11
13 25 Allan McNish Toyota Toyota 1'22"521 + 0'02"257 252,721 km/h 10
14 8 Felipe Massa Sauber Petronas 1'22"565 + 0'02"301 252,586 km/h 12
15 7 Nick Heidfeld Sauber Petronas 1'22"601 + 0'02"337 252,476 km/h 10
16 12 Olivier Panis BAR Honda 1'22"645 + 0'02"381 252,342 km/h 10
17 15 Jenson Button Renault Renault 1'22"714 + 0'02"450 252,131 km/h 12
18 10 Takuma Sato Jordan Honda 1'23"166 + 0'02"902 250,761 km/h 9
19 23 Mark Webber Minardi Asiatech 1'23"794 + 0'03"530 248,882 km/h 11
20 22 Alex Yoong Minardi Asiatech 1'25"111 + 0'04"847 245,031 km/h 12
Temps limite de qualification: 1'25"882 (107% du meilleur temps)
* Les changements intervenus durant les qualifications:
Räikkönen (5ème) a vu son temps annulé (1'21"163) pour avoir accroché Sato durant les qualifications

Montoya signe une pole historique

A-
A
A+
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
R.Schumacher (Williams)R.Schumacher (Williams)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
E. Irvine (Jaguar)E. Irvine (Jaguar)
Cette séance qualificative du GP d'Italie ne sera pas aussi importante que celle du GP de Hongrie mais il est évident que partir de la première ligne, même sur ce circuit où les dépassements sont aisés, ne se refuse pas. Etant donné qu'il n'y a que deux places sur la première ligne et que les postulants sont nombreux, au moins quatre, la lutte risque d'être intense. La piste est à 31°C alors que la température ambiante est de 21°C.

Ferrari a emporté un tout nouveau moteur de qualification ici mais ils ont été imités en cela par BMW et le moteur allemand pourrait bien garder l'avantage pour ce qui concerne la puissance brute. Oui mais voilà, le Ferrari est logé dans une F2002 alors que le BMW doit se contenter d'une Williams FW24. Sans compter que Ferrari a des Bridgestone et Williams des Michelin. Le seul point commun, c'est que ces deux équipes ont chacun un Schumacher, Michael pour l'une, Ralf pour l'autre...

La première information qui nous vient des stands est que tout le monde a choisi les gommes les plus dures, que ce soit du côté de Bridgestone ou encore pour ceux qui peuvent compter sur les Michelin.

Autre information qui ne manque pas d'importance: d'après Olivier Panis, Honda a bien emporté une nouvelle évolution de son moteur pour ce GP mais chez BAR, seul Villeneuve pourra en disposer. Depuis qu'il a annoncé son départ pour Toyota, Olivier dit que bien des choses ont changé et que sa vie au sein de l'équipe BAR est bien moins confortable. Si cela se vérifie, cela ne serait pas très fair-play de la part de Honda...

Mark Webber est le premier en piste à 13h10 et il signe donc la première pole-position provisoire en 1'24"960. Il faudra attendre encore 10 minutes pour voir Räikkönen puis Barrichello... et ensuite tout le reste du peloton qui prend enfin la piste. La séance est lancée.

Räikkönen fait 1'22"530 et M. Schumacher abandonne sa première tentative (mais il poursuit son effort) car il a été gêné par une Jaguar. C'est finalement Montoya qui prend la tête en 1'21"162. C'est lors de son second tour rapide que Michael Schumacher signe le meilleur chrono en 1'21"016. Fisichella l'avait déclaré hier: les Bridgestone ont du mal à monter en température et il faut plusieurs tours pour qu'ils aient leur efficacité maximum. Barrichello a une fois de plus des problèmes technique et toujours pas de chrono...

Le classement à 13h28: M. Schumacher, Montoya, R. Schumacher, De la Rosa, Irvine, Räikkönen, Heidfeld, McNish, Salo, Panis, Massa, Button, Coulthard, Webber et Yoong. Villeneuve vient ensuite se placer à une très prometteuse 5ème position. C'est irréel de voir les Jaguar devant les McLaren. Voilà qui ne va pas rendre Ron Dennis de bonne humeur. Une vive réaction de Räikkönen et Coulthard doit être vivement souhaitée...

13h32: Rubens Barrichello reprend la piste pour essayer de signer enfin un premier chrono. Il y arrive et en 1'21"225, il se place 3ème.

13h36: Michael Schumacher s'élance pour sa seconde tentative. Il améliore la pole provisoire en 1'20"730... mais en 1'20"542, Ralf Schumacher le déloge aussitôt. Montoya vient se placer en première ligne avec un chrono en 1'20"715. La première ligne est pour l'instant 100% Williams. Pour sa part, Felipe Massa n'est plus du tout dans le rythme et sa 18ème position provisoire est pour le moins étonnante.

13h41: Barrichello se lance à l'offensive mais il est écrit que cela ne sera pas son week-end car en 1'21"086, il n'est que quatrième et bien loin de la plus rapide des Williams.

Le classement à 13h42: R. Schumacher (1'20"542), Montoya (+0"2), M. Schumacher (+0"2), Barrichello (+0"7), Räikkönen (+1"2), Irvine (+1"3), De la Rosa (+1"5), Villeneuve (+1"6), Coulthard (+1"7) et Salo (+1"8).

13h50: Montoya reprend la piste. Il est en avance de 94 millièmes dans le second secteur et en 1'20"264, il prend la pole provisoire... mais Michael Schumacher est en piste pour sa dernière tentative mais il doit se contenter de la 3ème position en 1'20"718. Cela se jouera donc entre Ralf et Juan Pablo. Seul Barrichello pourrait encore essayer de placer une Ferrari en première ligne. Le Brésilien est en retard dans le second secteur (-143 millièmes) mais il réussit néanmoins à prendre la troisième position en 1'20"706.

Michael Schumacher qui avait poursuivi son effort (1 tour rapide, un lent, puis de nouveau un rapide) vient se placer en première ligne en 1'20"521. Seul son frère maintenant pourrait le faire rétrograder en seconde ligne.

Gros moment de panique, à un peu plus de deux minutes de la fin, lorsque Sato accroche Räikkönen au freinage de la seconde chicane. Le Finlandais a tout simplement oublié de regarder dans ses rétroviseurs et a subitement coupé la trajectoire du Japonais. On a frôlé le drame à l'endroit même où un pompier avait perdu la vie en 2000. A propos de cela, on peut nettement voir sur certaines images que les commissaires et les pompiers italiens ne se mettent pas tous à l'abris dans ce secteur pourtant très dangereux pour eux...

Le drapeau rouge est de sortie et lorsque la piste est dégagée, il reste 2'14" aux pilotes pour tenter d'améliorer. Tous les pilotes prennent la piste, sauf Michael Schumacher qui lui a déjà utilisé ses 12 tours...

Finalement, personne n'améliore sauf Eddie Irvine qui vient se placer sa Jaguar en 6ème position, juste devant la McLaren de Coulthard! Montoya signe donc la pole-position sur le circuit qui convient le mieux aux qualités de son moteur BMW. Il devance les deux frères Schumacher, Michael devant Ralf...

La pole position la plus rapide de l'histoire fut signée à Silverstone (lors du GP de Grande-Bretagne 1985) par Keke Rosberg à 258,983 km/h de moyenne. Avec son chrono de 1'20"264, Juan Pablo Montoya bat ce record historique puisque sa moyenne est aujourd'hui de 259,827 km/h!


Mise à jour à 19h30:
Les commissaires sportifs du GP d'Italie ont décidé de retirer le meilleur chrono de Kimi Räikkönen car ils estiment que le Finlandais est le responsable du spectaculaire accident survenu avec Takuma Sato à la fin de la séance qualificative. Räikkönen doit donc échanger sa position avec Eddie Irvine sur la grille de départ. L'Irlandais étant maintenant 5ème et le Finlandais 6ème.
source: DailyF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le paddock perd la mémoire!
memory • Retrouvez toutes les associations nom + image en retournant les cartes deux par deux!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.