En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2002 » Grand Prix de Grande-Bretagne » Qualifications

Grand Prix de Grande-Bretagne

Silverstone - Résultats des qualifications

Samedi 06 Juillet 2002
14h00 - 15h00
Pos Pilote Voiture Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 6 Juan Pablo Montoya Williams BMW 1'18"998 234,279 km/h 9
2 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 1'19"032 + 0'00"034 234,179 km/h 11
3 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 1'19"042 + 0'00"044 234,149 km/h 9
4 5 Ralf Schumacher Williams BMW 1'19"329 + 0'00"331 233,302 km/h 9
5 4 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 1'20"133 + 0'01"135 230,961 km/h 11
6 3 David Coulthard McLaren Mercedes 1'20"315 + 0'01"317 230,438 km/h 11
7 14 Jarno Trulli Renault Renault 1'20"516 + 0'01"518 229,862 km/h 11
8 24 Mika Salo Toyota Toyota 1'20"995 + 0'01"997 228,503 km/h 12
9 11 Jacques Villeneuve BAR Honda 1'21"130 + 0'02"132 228,123 km/h 12
10 7 Nick Heidfeld Sauber Petronas 1'21"187 + 0'02"189 227,963 km/h 12
11 8 Felipe Massa Sauber Petronas 1'21"191 + 0'02"193 227,951 km/h 12
12 15 Jenson Button Renault Renault 1'21"247 + 0'02"249 227,794 km/h 11
13 12 Olivier Panis BAR Honda 1'21"274 + 0'02"276 227,719 km/h 12
14 10 Takuma Sato Jordan Honda 1'21"337 + 0'02"339 227,542 km/h 11
15 25 Allan McNish Toyota Toyota 1'21"382 + 0'02"384 227,416 km/h 11
16 20 Heinz-Harald Frentzen Arrows Ford Cosworth 1'21"416 + 0'02"418 227,321 km/h 12
17 9 Giancarlo Fisichella Jordan Honda 1'21"636 + 0'02"638 226,709 km/h 12
18 21 Enrique Bernoldi Arrows Ford Cosworth 1'21"780 + 0'02"782 226,310 km/h 12
19 16 Eddie Irvine Jaguar Ford Cosworth 1'21"851 + 0'02"853 226,113 km/h 11
20 23 Mark Webber Minardi Asiatech 1'22"281 + 0'03"283 224,932 km/h 11
21 17 Pedro De la Rosa Jaguar Ford Cosworth 1'23"422 + 0'04"424 221,855 km/h 6
NQ 22 Alex Yoong Minardi Asiatech 1'24"785 + 0'05"787 218,289 km/h 12
Temps limite de qualification: 1'24"528 (107% du meilleur temps)

Montoya arrache la pole

A-
A
A+
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
R. Barrichello (Ferrari)R. Barrichello (Ferrari)
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
R.Schumacher (Williams)R.Schumacher (Williams)
Après la domination totale des deux Ferrari lors de toutes les séances d'essais libres, on s'attend à une réplique des Williams cet après-midi. Comme toujours, ce seront la qualité des pneus qui décideront de la compétitivité de chacun. Difficile de dire avant le début de cette séance, qui de Bridgestone ou Michelin prendra l'avantage.

Comme c'est le cas lors de chaque séance qualificative, il faudra attendre de longues minutes après l'ouverture de la piste, avant de voir l'une ou l'autre monoplace s'élancer à l'attaque du chrono. La température est toujours aussi fraîche puisque le mercure du thermomètre n'indique que 15 pauvres petits degrés.

Il faudra effectivement attendre 14h16 pour voir Bernoldi et Yoong prendre la piste. Enrique Bernoldi est le logique détenteur de la première pole-position provisoire en 1'23"135. Yoong est second à 2,776 secondes de la pole.

13h20: Michael Schumacher prend la piste à son tour. Ferrari dispose d'une nouvelle évolution moteur pour cette séance qualificative. Le Champion du monde signe le premier chrono de référence en 1'19"491, alors que le soleil fait son apparition! Coulthard est à son tour en piste mais doit se contenter de rester à grande distance de Schumi en 1'20"714. C'est un gouffre... Räikkönen vient à son tour se placer à la seconde position en 1'20"495.

Fisichella et Button abandonnent leur voiture en piste. Pas de chance. Rubens Barrichello qui était dans son premier tour rapide a interrompu son effort en arrivant dans la fumée du moteur explosé de Button.

14h30, Montoya s'élance pour son premier tour rapide: 1'20"502. Il est à son tour en seconde position, mais très loin de Michael Schumacher. Ralf Schumacher est plus dans le rythme que son équipier et déloge Montoya en 1'19"921. Mais c'est logiquement Barrichello qui met tout le monde d'accord en 1'19"624. Il n'est qu'à 133 millièmes de son chef de file.

Jacques Villeneuve vient se placer en 8ème position lors de sa seconde tentative alors que Fisichella reprend la piste au volant du mulet. Pour sa part, Sato rentre au stand avec une voiture dont le museau avant à des envies de liberté. Les mécaniciens de Jordan ne manquent pas de travail aujourd'hui.

Le top 6 à 20 minutes du terme: M. Schumacher (1'19"491) mène devant Barrichello (+0"1), R. Schumacher (+0"5), Coulthard (+0"9), Montoya (+1"1) et Räikkönen (+1"2).

14h41: Michael Schumacher est en piste. Il est en avance dans le premier secteur, dans le second aussi et il signe une extraordinaire pole-position en 1'19"042. Ce chrono sera difficile à battre d'autant plus qu'il n'y a qu'un pilote en mesure de s'y attaquer: Rubens Barrichello... qui prend d'ailleurs la piste alors que Montoya est actuellement dans un tour rapide.

Barrichello crée la sensation en arrachant la pole provisoire en 1'19"032!!! Michael et Ralf Schumacher sont second et troisième. Montoya est quatrième devant Coulthard. Irvine est 16ème alors que Pedro De la Rosa est toujours non qualifié. Comme prévu, la "nouvelle" Jaguar ne fait pas d'étincelles.

14h55: tous les pilotes sont dans les stands et se concentrent pour leur dernière tentative. C'est maintenant que la pole-position va se jouer. Une grande quantité de voitures sort au même moment et au moment de monter en piste, ces voitures croisent à la sortie de l'allée des stands, les voitures qui sont déjà dans un tour rapide. Cette sortie des stands est vraiment trop dangereuse.

Grosse surprise dans les dernières secondes lorsque Juan Pablo Montoya prend la pole en 1'18"998!!! Les Ferrari suivent mais Schumi échoue dans sa quête de la pole, tout comme Barrichello qui doit se contenter de la seconde position. Les frères Schumacher monopolisent la seconde ligne.

C'est une incroyable fin de séance que nous venons de vivre avec cette quatrième pole consécutive de Montoya. Bien sûr, demain ce sera une autre histoire pour conserver cette position de pointe. Montoya le sait, mais pour le moment il savoure ce petit moment de joie.
source: DailyF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le paddock perd la mémoire!
memory • Retrouvez toutes les associations nom + image en retournant les cartes deux par deux!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.