En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2004 » Grand Prix d'Allemagne » Qualifications 1

Grand Prix d'Allemagne

Hockenheim - Résultats des qualifications 1

Samedi 24 Juillet 2004
13h00 - 14h00
Pos Pilote Voiture Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 3 Juan Pablo Montoya Williams BMW 1'13"391 224,365 km/h 3
2 4 Antonio Pizzonia Williams BMW 1'13"422 + 0'00"031 224,271 km/h 3
3 9 Jenson Button BAR Honda 1'13"535 + 0'00"144 223,926 km/h 3
4 8 Fernando Alonso Renault Renault 1'13"582 + 0'00"191 223,783 km/h 3
5 5 David Coulthard McLaren Mercedes 1'13"640 + 0'00"249 223,607 km/h 3
6 17 Olivier Panis Toyota Toyota 1'13"641 + 0'00"250 223,604 km/h 3
7 7 Jarno Trulli Renault Renault 1'13"737 + 0'00"346 223,313 km/h 3
8 6 Kimi Räikkönen McLaren Mercedes 1'13"842 + 0'00"451 222,995 km/h 3
9 12 Felipe Massa Sauber Petronas 1'13"899 + 0'00"508 222,823 km/h 3
10 11 Giancarlo Fisichella Sauber Petronas 1'13"914 + 0'00"523 222,778 km/h 3
11 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 1'14"042 + 0'00"651 222,393 km/h 3
12 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 1'14"111 + 0'00"720 222,186 km/h 3
13 10 Takuma Sato BAR Honda 1'14"465 + 0'01"074 221,129 km/h 3
14 15 Christian Klien Jaguar Ford Cosworth 1'15"090 + 0'01"699 219,289 km/h 3
15 14 Mark Webber Jaguar Ford Cosworth 1'15"093 + 0'01"702 219,280 km/h 3
16 16 Cristiano Da Matta Toyota Toyota 1'15"119 + 0'01"728 219,204 km/h 3
17 19 Giorgio Pantano Jordan Ford Cosworth 1'16"167 + 0'02"776 216,188 km/h 3
18 18 Nick Heidfeld Jordan Ford Cosworth 1'16"538 + 0'03"147 215,140 km/h 3
19 20 Gianmaria Bruni Minardi Ford Cosworth 1'17"283 + 0'03"892 213,066 km/h 3
20 21 Zsolt Baumgartner Minardi Ford Cosworth 1'17"515 + 0'04"124 212,429 km/h 3

Ca sent la poudre pour la première ligne

A-
A
A+
J.P. Montoya (Williams)J.P. Montoya (Williams)
A. Pizzonia (Williams)A. Pizzonia (Williams)
J. Button (BAR)J. Button (BAR)
F. Alonso (Renault)F. Alonso (Renault)
O. Panis (Toyota)O. Panis (Toyota)
Sous la menace des nuages 'gris' encore majoritaires dans le ciel d'Hockenheim - et des températures toujours un peu plus hautes - c'est Michael Schumacher qui ouvrait le bal. Habitué, le pilote Ferrari restait prudent mais très efficace et coupait la ligne en 1'14"042.

Kimi Räikkönen ne tardait pas à venir chatouiller la référence établie juste avant. En avance dans le premier secteur, le Finlandais intensifiait son effort dans le deuxième pour finalement terminer son tour en 1'13"842.

Rubens Barrichello s'élançait ensuite à l'assaut mais perdait quelques précieux centièmes dixièmes dans le premier secteur. Le Brésilien tentera de compenser par la suite mais il échouait à 69 millièmes de son chef de file.

Jenson Button pouvait s'en donner à cœur joie pour ce premier affrontement face au chronomètre, le seul qui comptera pour le jeune Anglais qui se sait déjà sanctionné de 10 places pour avoir changé le moteur de sa BAR-Honda. Button réalisait un temps similaire à Räikkönen dans le premier secteur et parvenait même à grignoter suffisamment de temps dans les suivants pour s'emparer de la première place - 1'13.535!

Auteur d'une des meilleures performances ce matin, Juan Pablo Montoya espérait bien venir mettre son grain de sel. La Williams-BMW faisait jeu égal avec les temps de la BAR de Button, le Colombien augmentant un peu plus le rythme et chasser l'Anglais de la première ligne de classement - 1'15"391.

Epargné par les ennuis mécaniques, satisfait du comportement de sa C23 en configuration de qualification, Giancarlo Fisichella se lançait en piste avec bon espoir à en croire son meilleur temps dans le premier partiel. L'Italien réussira à conserver assez d'élan pour inviter sa Sauber devant les deux Ferrari!

Au volant d'une MP4/19B diablement efficace, David Coulthard avait son mot à dire dans la bataille stratégique que comptent se livrer les adversaires de la Scuderia. Profitant de l'efficacité de ses pneus Michelin et de la finesse de ses appuis, l'Ecossais prenait une petite marge d'avance dans les deux premiers secteurs qu'il allait perdre dans le Stadium et se contenter de la 3ème place, 2 dixièmes devant Räikkönen.

Mark Webber s'en tirait avec les honneurs malgré les difficultés rencontrées lorsqu'il pousse la R5 dans ses derniers retranchements. Felipe Massa venait se mesurer au chrono de son équipier. Le Brésilien confirmait les performances de la Sauber dans le premier secteur - 16 millièmes derrière Montoya - et conservait une bonne cadence par la suite pour coiffer in-extremis Fisichella... toujours devant les deux Ferrari!

Premier pilote Renault en piste cet après-midi, Fernando Alonso bénéficiait d'une piste 'chaude' dont le jeune Espagnol profitait pour installer la R24 au niveau de Montoya et des McLaren-Mercedes. Alonso échouait finalement à moins de deux dixièmes de la Williams-BMW mais précédait néanmoins les '19B'...

Sorti de la route ce matin, Takuma Sato devait rester sur ses gardes lors de ce premier passage sur la ligne de chronométrage. Passé au large dans le premier virage, le Japonais perdait encore un peu plus de temps dans le suivant sur un gros allumage des roues au freinage.

Performante mais pas transcendante, la nouvelle TF104B emmenée par Cristiano Da Matta lui échappait légèrement au premier freinage soit une perte sèche d'une demi-seconde. Le Brésilien se contentera ainsi de la plus mauvaise performance à cet instant.

Christian Klien - sur un tracé qu'il affectionne particulièrement - avait bien l'intention de rivaliser avec les performances de son maître étalon. L'Autrichien y parviendra non sans efforts - pour 3 millièmes de moins.

Nick Heidfeld ne se faisait guère d'illusion mais tenait à se monter sous son meilleur jour devant son public. Malheureusement, le potentiel de la Jordan du pilote Allemand n'est pas à la hauteur de ses ambitions. Gimmi Bruni ouvrait le bal pour le compte de Minardi, précédant ainsi en piste la Jordan de Giorgio Pantano et la Renault de Jarno Trulli.

Jarno - en partance de chez Renault - restait concentré sur son travail du jour: qualifier le mieux possible la R24 dont Alonso a montré qu'elle pouvait rivaliser avec la FW26 de Montoya. L'Italien devra se satisfaire de la 5ème place - moins d'un dixième derrière la McLaren de Coulthard.

Zsolt Baumgartner ne pourra pas hausser plus haut les actions de l'écurie italienne d'autant qu'Olivier Panis et le nouveau venu chez Williams-BMW - Antonio Pizzonia - avaient encore leur tour à faire. Le Français exploitait pleinement le potentiel de sa TF104B qu'il classait brillamment devant la Renault de Trulli et la McLaren-Mercedes de Räikkönen.

Quant au Brésilien et la FW26, il améliorait le temps de référence dans le 1er secteur mais perdait quelques millièmes par la suite qu'Antonio ne compensera pas dans le Stadium. Pizzonia conservait toutefois assez de marge pour offrir le doublé à l'écurie Williams-BMW - visiblement satisfaites des performances de ses deux pilotes.

Button, Alonso et Coulthard feront partis du quintet. Ne reste plus qu'a confirmer cela lors du deuxième passage sur la ligne de chronométrage, dans l'ordre inverse afin d'obtenir sa position de départ définitive.
source: F1-Live.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Twitter ::.
>> Actualité, commentaires, résultats... retrouvez les tweets postés par notre équipe!
Twitter • Suivez-nous sur Twitter à l'adresse:
twitter.com/ZoneF1
.:: Publicité ::.