En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2016 » Grand Prix de Malaisie » Classement

Grand Prix de Malaisie

Sepang - Résultats de la course

Dimanche 02 Octobre 2016
09h00 - 10h40
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 3 Daniel Ricciardo Red Bull TAG Heuer 56 1h37'12"776 191,584 km/h
2 33 Max Verstappen Red Bull TAG Heuer 56 1h37'15"219 + 0'02"443 191,504 km/h
3 6 Nico Rosberg Mercedes Mercedes 56 1h37'38"292 + 0'25"516 190,750 km/h
4 7 Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari 56 1h37'41"561 + 0'28"785 190,644 km/h
5 77 Valtteri Bottas Williams Mercedes 56 1h38'14"358 + 1'01"582 189,583 km/h
6 11 Sergio Pérez Force India Mercedes 56 1h38'16"570 + 1'03"794 189,512 km/h
7 14 Fernando Alonso McLaren Honda 56 1h38'17"981 + 1'05"205 189,466 km/h
8 27 Nico Hülkenberg Force India Mercedes 56 1h38'26"838 + 1'14"062 189,182 km/h
9 22 Jenson Button McLaren Honda 56 1h38'34"592 + 1'21"816 188,934 km/h
10 30 Jolyon Palmer Renault Renault 56 1h38'48"242 + 1'35"466 188,499 km/h
11 55 Carlos Sainz Toro Rosso Ferrari 56 1h38'51"654 + 1'38"878 188,391 km/h
12 9 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 55 1h37'22"593 + 1 tour 187,847 km/h
13 19 Felipe Massa Williams Mercedes 55 1h37'44"261 + 1 tour 187,153 km/h
14 26 Daniil Kvyat Toro Rosso Ferrari 55 1h37'56"157 + 1 tour 186,774 km/h
15 94 Pascal Wehrlein Manor Mercedes 55 1h38'21"302 + 1 tour 185,978 km/h
16 31 Esteban Ocon Manor Mercedes 55 1h38'47"525 + 1 tour 185,156 km/h
AB 12 Felipe Nasr Sauber Ferrari 46 freins
AB 44 Lewis Hamilton Mercedes Mercedes 40 moteur
AB 21 Esteban Gutiérrez Haas Ferrari 39 perte d'une roue
AB 20 Kevin Magnussen Renault Renault 17 surchauffe
AB 8 Romain Grosjean Haas Ferrari 7 freins
AB 5 Sebastian Vettel Ferrari Ferrari 0 accrochage
Barême des points: 1er = 25 | 2ème = 18 | 3ème = 15 | 4ème = 12 | 5ème = 10 | 6ème = 8 | 7ème = 6 | 8ème = 4 | 9ème = 2 | 10ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Rosberg (3ème) a écopé d'une pénalité de 10" pour avoir accroché Räikkönen
Ocon (16ème) a écopé d'une pénalité de 5" pour vitesse excessive dans les stands

Victoire de Ricciardo, doublé pour Red Bull

A-
A
A+
D. Ricciardo (Red Bull)D. Ricciardo (Red Bull)
M. Verstappen (Red Bull)M. Verstappen (Red Bull)
N. Rosberg (Mercedes)N. Rosberg (Mercedes)
K. Räikkönen (Ferrari)K. Räikkönen (Ferrari)
V. Bottas (Williams)V. Bottas (Williams)
S. Pérez (Force India)S. Pérez (Force India)
La pluie n'est toujours pas au rendez-vous à quinze minutes du départ, lorsque les pilotes assistent à l'hymne national de la Malaisie. Avec la chaleur dans l'air, mais aussi et surtout sur la piste, la course promet d'être intense pour les pilotes et rude pour les gommes.

Nico Rosberg possède huit points d'avance au championnat, mais si Hamilton et lui terminaient le Grand Prix dans le même ordre qu'ils se sont qualifiés, ils repartiraient de Sepang à égalité! Si Hamilton gagne, il signera dans le même temps son 100ème podium et sa 50ème victoire, après avoir signé sa 100ème première ligne hier.

Derrière, l'enjeu se situera entre Force India et Williams, en lutte pour la quatrième place du championnat. L'ingénieur de Felipe Nasr se montre inquiet auprès de son pilote à la radio: "La température de la piste est plus élevée que prévue, il faudra bien faire attention aux pneus, surtout à l'arrière".

Le tour de formation se dispute sans Felipe Massa qui n'arrive pas à s'extraire se place de la grille! Le Brésilien arrive finalement à redémarrer et partira des stands, mauvaise nouvelle pour Williams. Les voitures se placent sur la grille, et c'est parti!

Hamilton part en tête! Vettel attaque à l'intérieur d'une Red Bull mais se loupe et percute Rosberg! Vettel arrache sa suspension et abandonne immédiatement, qu'en est-il de Nico Rosberg? Enorme erreur de jugement pour l'Allemand dont se plaint Max Verstappen: "Sebastian est fou".

La voiture de sécurité virtuelle est déployée, Esteban Gutiérrez rentre aux stands à cause d'une crevaison, Kvyat et Massa rentrent également pour tenter un changement de pneumatiques, ainsi que Kevin Magnussen qui lui, semble avoir un problème.

Hamilton mène devant Ricciardo, Verstappen, Pérez, Räikkönen, Button, Hülkenberg, Bottas, Grosjean et Ocon, dixième avec sa Manor! Fernando Alonso a également fait une très belle opération puisqu'il pointe à la douzième place.

Le meilleur tour est à l'actif de Daniel Ricciardo, dans cette première boucle complète, avec un rythme très bon. Räikkönen se défait de Pérez alors que bien plus loin, Rosberg est remonté à la quatorzième place.

Alonso continue son festival et se retrouve dixième après avoir passé Sainz et Ocon! L'Espagnol s'attaque à Grosjean et après un tour complet à tenter de trouver la faille, il réussit dans le sixième tour. Très belle remontée de l'Espagnol qui partait dernier et qui, grâce aux faits de course et à de beaux dépassements, pointe à la neuvième place.

Felipe Massa subit une crevaison sur un de ses pneus avant et doit repasser par le stand, le calvaire continue pour le Brésilien.

En tête, Hamilton s'échappe d'une demi-seconde dans le septième tour. L'Anglais possède deux secondes d'avance sur Daniel Ricciardo et trois sur Max Verstappen. Räikkönen est quatrième devant Pérez, Button, Hülkenberg, Bottas, Alonso et Grosjean.

Romain Grosjean sort de la piste, apparemment suite à un nouveau problème de freins. La casse intervient au moment du freinage, et l'équipe va devoir enquêter sur ce problème.

La voiture de sécurité virtuelle est déployée et Red Bull en profite pour faire rentrer Max Verstappen afin de limiter le coût en temps d'un arrêt aux stands. C'est également le choix opéré par Pérez, Alonso, Rosberg et Gutiérrez, ainsi que Button et Hülkenberg. Nico Rosberg a chaussé les pneus les plus durs pour aller le plus loin possible en course.

L'écart entre les trois premiers, qui ne se sont pas arrêtés, et Verstappen qui a fait son arrêt sous régime de voiture de sécurité virtuelle est inférieur au temps perdu lors d'un arrêt, il semblerait donc que la stratégie était la bonne, reste à savoir si elle sera payante sur la course entière.

Verstappen signe le meilleur tour en course malgré ses pneus durs et c'est bien lui qui devrait se retrouver en tête lorsque les leaders s'arrêteront à leur tour.

Derrière, Jolyon Palmer est assailli de tous les côtés et doit céder sa neuvième place à Rosberg, avant de se faire dépasser par Button. Hülkenberg et Alonso se retrouvent juste derrière l'Anglais dont la Renault accuse près de deux secondes au tour de retard.

Rosberg est remonté sur Pérez et va s'attaquer à la Force India pour le gain de la huitième place! Il est huitième et suit désormais trois pilotes qui ne se sont pas arrêtés, le plus dur est fait pour l'Allemand dans le but de limiter la casse.

Esteban Ocon se voit infliger une pénalité de cinq secondes pour une vitesse excessive dans les stands.

Suite à l'incident du premier tour, Magnussen s'est plaint régulièrement de problèmes de comportement de sa monoplace et, ceux-ci ne faisant qu'empirer, l'équipe Renault décide de faire abandonner le Danois.

En piste, Rosberg s'est également défait d'Ericsson et Sainz et pointe désormais à la sixième place.

Max Verstappen est quasiment revenu sur Kimi Räikkönen, malgré son arrêt en plus! Le Hollandais rattrape la Ferrari à raison de près d'une seconde au tour et se retrouve désormais dans la zone de détection du DRS.

La Red Bull prend l'aspiration, les deux hommes se retrouvent côte à côte mais Räikkönen rentre aux stands! Hamilton est également passé par la voie des stands, laissant les deux Red Bull en tête, Ricciardo devant Verstappen. Il semblerait, dans le cas de Ricciardo, que Red Bull cherche à assurer une stratégie en un seul arrêt!

Ricciardo s'arrête à son tour et ressort en troisième position! Verstappen est le nouveau leader, avec des pneus qui ont déjà près de dix tours, et possède huit secondes d'avance sur Hamilton et seize sur son équipier.

Derrière les trois hommes, Räikkönen devance Rosberg, Bottas, Pérez, Button, Hülkenberg et Alonso.

Hamilton se retrouve sur un rythme nettement plus confortable depuis son arrêt et signe un temps en 1'39"1 avant de rentrer dans le rang et de laisser une seconde filer, possiblement pour assurer une durée de vie suffisante à ses pneus.

Verstappen rentre aux stands! La stratégie de Red Bull est claire, il reste 28 tours et c'est précisément le nombre de tours que Pirelli a conseillé aux équipes de ne pas dépasser avec les gommes les plus dures. Le Hollandais ressort troisième.

La mi-course est franchie et Hamilton mène devant Ricciardo, Verstappen, Räikkönen et Rosberg. Bottas est sixième malgré plusieurs blocages de pneus et devance Pérez, Button puis Palmer et Sainz grâce au décalage des stratégies.

Hamilton sonne la charge et signe le meilleur tour en course, apparemment décidé à ne pas ménager ses gommes. L'Anglais prévoirait-il de s'arrêter une fois de plus?

Hamilton continue à attaquer et bat de nouveau le meilleur tour en course. Rosberg change ses pneus durs contre d'autres pneus durs, pour aller au bout, sachant qu'il n'aura aucun mal à récupérer, au pire, la cinquième place. Ce changement pourrait être le signe que les pneus durs ne tiendront pas 36 tours sur la voiture de Lewis Hamilton.

Rosberg est revenu à une seconde de Kimi Räikkönen pour le gain de la quatrième place, et il semble maintenant acquis que l'Allemand la prendra sans grosse difficulté.

Pour la deuxième fois de la course, Esteban Ocon arrive trop vite dans la voie des stands, et cela devrait lui valoir cinq secondes supplémentaires!

Verstappen pointe désormais à 19 secondes de Lewis Hamilton avec encore un arrêt à faire pour l'Anglais, selon toute vraisemblance. L'arrêt moyen est de 24 secondes ici, ce qui veut dire que même si Hamilton n'arrive pas à creuser un écart suffisant, il ressortira en position d'aller chercher la victoire.

Le rythme en course de la Mercedes est assez incroyable, il tourne autour d'une seconde et demie plus rapide que la Red Bull.

Rosberg attaque Räikkönen dans le premier virage et plonge à l'intérieur dans le deuxième! Les deux hommes se touchent après une attaque très lointaine de l'Allemand qui prend tous les risques!

Les deux Red Bull sont roues dans roues mais Verstappen n'arrive pas à se défaire de son équipier! Aucune consigne chez Red Bull et le Hollandais n'arrive pas à passer, après que les deux hommes aient été côte à côte pendant trois virages!

Ricciardo fait sa course et refuse d'abandonner cette place à son jeune équipier, ce qui fait les affaires de Lewis Hamilton tout en ayant la bénédiction de son équipe qui, elle, veut offrir du spectacle!

La Mercedes de Lewis Hamilton est en feu! Le moteur de la monoplace numéro 44 a lâché! C'est l'abandon pour l'Anglais qui faisait pourtant un travail incroyable pour aller chercher la victoire.

Les deux Red Bull se retrouvent en tête de course et c'est maintenant entre les deux que la bataille va faire rage! Les deux hommes pour chausser des pneus tendres en ne perdant qu'un temps limité.

C'est une catastrophe pour Hamilton qui utilisait l'un des moteurs supplémentaires obtenus à Spa au prix de grosses pénalités.

La course est relancée pour treize tours après une brève période de voiture de sécurité virtuelle.

Nico Rosberg est pénalisé de 10 secondes pour son dépassement optimiste sur Kimi Räikkönen! Une course catastrophique pour Mercedes!

La bataille va faire rage entre les deux Red Bull mais Ricciardo semble pour le moment tenir la course en main, et les deux hommes pourraient offrir le premier doublé à Red Bull depuis Interlagos en 2013!

A sept tours de l'arrivée, les deux hommes devancent Nico Rosberg, lui-même neuf secondes devant Räikkönen, en n'oubliant pas que l'Allemand perdra dix secondes en fin de course suite à sa pénalité.

Bottas est cinquième et devance Pérez, Alonso, Hülkenberg, Button et Palmer qui pourrait marquer son premier point en Formule 1.

L'écart entre les deux hommes de tête reste au dessus de la seconde, les consignes auraient-elles enfin vu le jour chez Red Bull? Ce doublé est une occasion en or pour l'équipe autrichienne qui scellerait par cette occasion sa deuxième place au Championnat des Constructeurs et obtiendrait sa deuxième victoire de la saison.

La Malaisie ne sourit pas à Mercedes qui semble partie pour ne pas y gagner pour la deuxième saison consécutive. C'est le seul circuit, contrairement à Budapest et Singapour, où la victoire a échappé aux Flèches d'Argent en 2015 et en 2016.

Rosberg a porté son avance sur Räikkönen à 12 secondes et s'assure la troisième place. Il reste deux tours à Sepang et les places semblent figées. Ricciardo a été très inspiré de défendre sa place bec et ongles face à Verstappen juste avant que le moteur de Lewis Hamilton ne casse, sans quoi les positions chez Red Bull auraient été figées dans l'autre sens.

Daniel Ricciardo gagne la course! Il remporte sa première victoire depuis deux ans, et devance Verstappen pour ce qui est le premier doublé de Red Bull depuis 2013!

Rosberg est sur le podium après une belle remontée et devance Räikkönen, Bottas, Pérez, Alonso, Hülkenberg, Button et Palmer.

Mercedes avait l'occasion de remporter le Championnat des Constructeurs, mais ce sera pour la prochaine course. Au Championnat des Pilotes, Rosberg possède désormais 23 points d'avance sur Hamilton avec cinq courses à disputer.
source: Nextgen-Auto.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.