En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2016 » Grand Prix du Mexique » Libres 2

Grand Prix du Mexique

Mexico City - Résultats des libres 2

Vendredi 28 Octobre 2016
21h00 - 22h30
Pos Pilote Voiture Moteur Temps Ecart Moyenne Tours
1 5 Sebastian Vettel Ferrari Ferrari 1'19"790 194,190 km/h 47
2 44 Lewis Hamilton Mercedes Mercedes 1'19"794 + 0'00"004 194,180 km/h 37
3 6 Nico Rosberg Mercedes Mercedes 1'20"225 + 0'00"435 193,137 km/h 46
4 7 Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari 1'20"259 + 0'00"469 193,055 km/h 37
5 3 Daniel Ricciardo Red Bull TAG Heuer 1'20"448 + 0'00"658 192,601 km/h 43
6 27 Nico Hülkenberg Force India Mercedes 1'20"574 + 0'00"784 192,300 km/h 43
7 33 Max Verstappen Red Bull TAG Heuer 1'20"619 + 0'00"829 192,193 km/h 42
8 77 Valtteri Bottas Williams Mercedes 1'20"629 + 0'00"839 192,169 km/h 41
9 55 Carlos Sainz Toro Rosso Ferrari 1'20"974 + 0'01"184 191,350 km/h 46
10 14 Fernando Alonso McLaren Honda 1'21"003 + 0'01"213 191,282 km/h 25
11 26 Daniil Kvyat Toro Rosso Ferrari 1'21"193 + 0'01"403 190,834 km/h 39
12 22 Jenson Button McLaren Honda 1'21"198 + 0'01"408 190,822 km/h 39
13 19 Felipe Massa Williams Mercedes 1'21"326 + 0'01"536 190,522 km/h 45
14 20 Kevin Magnussen Renault Renault 1'21"442 + 0'01"652 190,251 km/h 39
15 11 Sergio Pérez Force India Mercedes 1'21"579 + 0'01"789 189,931 km/h 41
16 30 Jolyon Palmer Renault Renault 1'21"785 + 0'01"995 189,453 km/h 44
17 94 Pascal Wehrlein Manor Mercedes 1'21"980 + 0'02"190 189,002 km/h 42
18 9 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1'21"997 + 0'02"207 188,963 km/h 42
19 12 Felipe Nasr Sauber Ferrari 1'22"037 + 0'02"247 188,871 km/h 43
20 8 Romain Grosjean Haas Ferrari 1'22"105 + 0'02"315 188,714 km/h 14
21 31 Esteban Ocon Manor Mercedes 1'22"298 + 0'02"508 188,272 km/h 44
22 21 Esteban Gutiérrez Haas Ferrari 1'22"408 + 0'02"618 188,021 km/h 33

Vettel en tête pour quatre millièmes

A-
A
A+
S. Vettel (Ferrari)S. Vettel (Ferrari)
L. Hamilton (Mercedes)L. Hamilton (Mercedes)
N. Rosberg (Mercedes)N. Rosberg (Mercedes)
K. Räikkönen (Ferrari)K. Räikkönen (Ferrari)
D. Ricciardo (Red Bull)D. Ricciardo (Red Bull)
N. Hülkenberg (Force I.)N. Hülkenberg (Force I.)
Alors que la pluie s'annonce pour dimanche, il fait toujours un temps sec lorsque la deuxième séance d'essais libres débute sur l'Autodromo Hermanos Rodriguez, dans la banlieue de Mexico. L'enjeu, en plus de se préparer à la course, est de voir à quel point les pneus super tendres peuvent tenir. Ces gommes sont utilisées ici pour la première fois et pourraient se trouver dans des conditions qui ne sont pas adaptées, menant à du grainage et une forte dégradation.

Kimi Räikkönen sort le premier des stands en compagnie de Pascal Wehrlein, en pneus tendres, tandis que les autres pilotes des équipes de pointe n'en font pas de même. Max Verstappen est sanglé et casqué alors que Daniel Ricciardo est encore à l'arrière du garage Red Bull. Comme Montréal et Monza, le circuit mexicain est paré des couleurs du nouveau partenaire privilégié de la Formule 1, Heineken.

Finalement, Max Verstappen sort après quelques minutes pour avoir l'opportunité de compenser le temps perdu lors de la première séance. Pendant ce temps, Vettel se plaint de la difficulté à chauffer les gommes. Moins de dix minutes sont passées quand Nico Rosberg prend la piste et fait un essai de départ au passage.

Sergio Pérez gratifie son public d'un tête à queue, confirmant les problèmes de chauffe des pneus, tout comme Rosberg qui bloque ses roues. Felipe Nasr fait également une sortie de piste et se retrouve à l'envers. Le drapeau jaune est déployé presque toutes les minutes.

L'adhérence est surtout précaire en pneus médiums, puisque Ricciardo et de nouveau Pérez manquent chacun leur point de corde.

Après un tour d'installation, la monoplace de Romain Grosjean est mise sur tréteaux, les lumières oranges sont allumées au dessus et une bande jaune est installée devant, expliquant des problèmes avec le système de récupération d'énergie. Il semble que la séance soit déjà terminée pour le Français qui va perdre un temps précieux.

Lewis Hamilton est la nouvelle victime des pneus froids et rate son freinage au bout de la ligne droite. Il reprend la piste, non sans avoir parcouru une longue distance dans l'herbe.

Après 20 minutes, Lewis Hamilton mène la séance, plus d'une seconde devant Rosberg. L'Allemand devance Sainz, Ricciardo, Vettel, Räikkönen, Alonso, Hülkenberg, Bottas et Pérez.

Vettel signe un 1'19"790 après un tour très propre et prend la première place en pneus super tendres. Kimi Räikkönen s'élance à son tour avec les gommes les plus tendres proposées ce week-end. C'est un temps en 1'20"259 à près d'une demi-seconde de son équipier.

Tous les pilotes ont amélioré et le classement met désormais à l'honneur les deux Ferrari, suivies des deux Mercedes et des deux Red Bull. Une hiérarchie qui devrait toutefois rapidement évoluer puisque Lewis Hamilton est en piste avec les pneus tendres. L'Anglais améliore et prend la deuxième place, à 13 millièmes de Vettel!

Gutiérrez est le suivant à commettre une erreur, en bout de ligne droite, alors qu'il prenait l'aspiration d'une voiture. Cette faute semble plus liée à une vitesse trop élevée qu'à un souci de température des pneus.

Jenson Button, dernier du classement peu avant la mi-séance, se lance dans un tour rapide en pneus super tendres, non sans avoir eu à faire un deuxième tour de chauffe. L'Anglais progresse dans la hiérarchie mais reste à deux secondes du meilleur temps.

Encore en avance au deuxième secteur, Lewis Hamilton perd un peu de temps et échoue à quatre millièmes de Vettel. Le manque d'appui aérodynamique sur la Mercedes semble pénaliser ses pilotes dans la partie étroite du stade.

Derrière les Ferrari et les Mercedes, Hülkenberg s'est intercalé entre Ricciardo et Verstappen tandis que Bottas, Sainz et Alonso complètent le Top 10. En fond de classement, Esteban Gutiérrez est 21ème et dernier puisque son équipier n'a pas établi un seul tour chronométré. La journée est pour le moment catastrophique pour Haas.

Sergio Pérez est bloqué au garage car Force India procède à un changement de suspensions à l'arrière de la monoplace du Mexicain. C'est d'autant plus dommageable que la VJM09 semble encore une fois très à son aise.

Les pilotes passent ensuite sur du travail en vue de la course, comme chaque vendredi après-midi, et le classement se fige à environ 40 minutes de la fin de séance. Esteban Gutiérrez lime le bitume car, avec la seule Haas en piste pour cette séance, la collecte de données est cruciale.

Vettel se fait gêner par la McLaren de Fernando Alonso, il sort large et traite l'Espagnol d'idiot. Une remarque que l'intéressé appréciera, même si Sebastian Vettel est devenu coutumier du fait depuis quelques semaines.

Les pilotes Mercedes continuent de tout donner avec les pneus médiums, Lewis Hamilton sort légèrement de la piste au stadium tandis que Nico Rosberg escalade généreusement un vibreur, au point que son équipe s'inquiète pour son aileron avant.

Verstappen se plaint de difficultés à contrôler sa voiture, et d'une maniabilité assez mauvaise. Vettel continue à se plaindre des autres pilotes en piste, notamment du fait qu'ils utilisent le DRS... l'Allemand semble en avoir après tout le monde et ne pas supporter de croiser le moindre pilote en piste.

Daniil Kvyat s'arrête à l'entrée des stands alors que le drapeau à damiers est agité, vraisemblablement victime d'un problème mécanique.

C'est donc Sebastian Vettel qui termine premier de cette séance d'essais libres, quatre millièmes devant Hamilton. Suivent Rosberg, Räikkönen, Ricciardo, Hülkenberg, Verstappen, Bottas, Sainz et Alonso.

Les Toro Rosso et les McLaren pourraient viser les points et se battront directement avec les Williams, si l'on s'en tient à ce classement, tandis que les Force India semblent encore se positionner juste derrière les trois équipes de pointe.

Romain Grosjean a finalement pris la piste en toute fin de séance et signe le 20ème chrono, reléguant son équipier à la dernière place. Les voyants sont au rouge chez Haas.
source: Nextgen-Auto.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le pendu de la F1!
pendu • Découvrez le mot mystère en commettant moins de 6 erreurs et sauvez notre pilote de la pendaison!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.