En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus Accepter
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2001 » Grand Prix des Etats-Unis » Classement

Grand Prix des Etats-Unis

Indianapolis - Résultats de la course

Dimanche 30 Septembre 2001
20h00 - 21h35
Pos Pilote Voiture Moteur Tours Temps Ecart Moyenne
1 3 Mika Häkkinen McLaren Mercedes 73 1h32'42"840 198,039 km/h
2 1 Michael Schumacher Ferrari Ferrari 73 1h32'53"886 + 0'11"046 197,646 km/h
3 4 David Coulthard McLaren Mercedes 73 1h32'54"883 + 0'12"043 197,611 km/h
4 11 Jarno Trulli Jordan Honda 73 1h33'40"263 + 0'57"423 196,015 km/h
5 18 Eddie Irvine Jaguar Ford Cosworth 73 1h33'55"274 + 1'12"434 195,493 km/h
6 16 Nick Heidfeld Sauber Petronas 73 1h33'55"836 + 1'12"996 195,474 km/h
7 12 Jean Alesi Jordan Honda 72 1h32'58"871 + 1 tour 194,765 km/h
8 7 Giancarlo Fisichella Benetton Renault 72 1h33'05"344 + 1 tour 194,539 km/h
9 8 Jenson Button Benetton Renault 72 1h33'14"009 + 1 tour 194,238 km/h
10 22 Heinz-Harald Frentzen Prost Acer 72 1h33'16"376 + 1 tour 194,155 km/h
11 9 Olivier Panis BAR Honda 72 1h33'24"500 + 1 tour 193,874 km/h
12 19 Pedro De la Rosa Jaguar Ford Cosworth 72 1h33'25"546 + 1 tour 193,838 km/h
13 15 Enrique Bernoldi Arrows Asiatech 72 1h33'44"239 + 1 tour 193,193 km/h
14 23 Tomas Enge Prost Acer 72 1h33'54"224 + 1 tour 192,851 km/h
15 2 Rubens Barrichello Ferrari Ferrari 71 1h30'27"043 + 2 tours 197,433 km/h
AB 10 Jacques Villeneuve BAR Honda 45 tenue de route
AB 14 Jos Verstappen Arrows Asiatech 44 moteur
AB 6 Juan Pablo Montoya Williams BMW 38 hydraulique
AB 20 Alex Yoong Minardi European 38 boîte de vitesses
AB 5 Ralf Schumacher Williams BMW 36 tête-à-queue
AB 21 Fernando Alonso Minardi European 36 transmission
AB 17 Kimi Räikkönen Sauber Petronas 2 transmission
Barême des points: 1er = 10 | 2ème = 6 | 3ème = 4 | 4ème = 3 | 5ème = 2 | 6ème = 1
* Les changements intervenus à l'arrivée:
Barrichello (moteur) est classé mais non arrivé

Häkkinen, le (futur) retraité, gagne

A-
A
A+
M. Häkkinen (McLaren)M. Häkkinen (McLaren)
M. Schumacher (Ferrari)M. Schumacher (Ferrari)
D. Coulthard (McLaren)D. Coulthard (McLaren)
J. Trulli (Jordan)J. Trulli (Jordan)
La grille de départ de ce GP des USA n'est pas celle que nous nous attendions à voir, en effet, Mika Häkkinen s'est vu retirer son meilleur chrono des essais pour avoir brûlé un feu rouge à la sortie des stands, ce matin au warm-up. Le Finlandais partira donc en seconde ligne aux côtés de Montoya et derrière une première ligne 100% Schumacher.

Les 22 concurrents viennent s'aligner sur la grille de départ et lorsque les feux s'éteignent Michael Schumacher prend immédiatement la tête devant Montoya qui a pris un excellent départ. Barrichello aussi d'ailleurs puisqu'il menace Montoya dans la première boucle. Trulli qui a pris un départ très agité, n'a pas le temps de finir sa seconde boucle que déjà il accroche Räikkönen. Celui-ci doit changer son aileron avant alors que Barrichello dépasse Montoya. Deux Ferrari en tête!

Räikkönen doit finalement abondonner car le mal était plus profond qu'un simple aileron tordu. Au 5ème tour, Michael Schumacher laisse passer Barrichello. Beau cadeau de la part du Champion du monde ou peut-être que Barrichello devra s'arrêter une fois de plus. Il faut dire que les Ferrari sont près d'une seconde plus rapides que leurs poursuivants... Le classement des 10 premiers: Barrichello, M. Schumacher (-0.5), Montoya (-3.6), R. Schumacher (-3.9), Häkkinen (-4.6), Coulthard (-5.8), Heidfeld (-6.2), Button (-8.7), Trulli (-9.7) et Fisichella (-10.4). Ensuite viennent Alesi, Irvine, Verstappen, Panis, Frentzen, Bernoldi, Villeneuve, De la Rosa, Alonso, Yoong et Enge. Alesi double Fisichella trois tours plus tard et devient 10ème. Trulli a fait subir le même sort à Button et d'ailleurs Alesi gobe le britannique dès le tour suivant. Jean est à l'attaque!

Barrichello mène un train d'enfer. Il est tellement rapide qu'un ravitaillement supplémentaire par rapport à Schumacher n'est plus à exclure. Le classement au 20ème tour: Barrichello, M. Schumacher (-10), Montoya (-13), R. Schumacher (-15), Häkkinen (-20) et Coulthard (-25).

Alors que l'on attendait Barrichello pour un ravitaillement prématuré, c'est Ralf Schumacher qui rentre au 24ème tour. Autant dire que les carottes semblent cuites pour les adversaires des Ferrari. La victoire de Michael Schumacher ou de Rubens Barrichello ne devrait être qu'une formalité... s'il n'y avait Montoya qui est dans les roues de Michael. Et il reste 47 tours!

Barrichello rentre au 26ème tour pour son premier ravitaillement, on s'y attendait. Il reprend la course en 5ème position à 18 secondes du leader. Alesi est 7ème avec 2 secondes d'avance sur Ralf Schumacher. Les fans de F1 en France attendaient ce moment depuis longtemps. Jeannot est de retour aux avant-postes et il nous "fabrique" une course de sa cuvée.

Montoya qui était dans l'aspiration de Michael Schumacher depuis plusieurs tours, le double à l'entame de la 33ème boucle. Un très beau dépassement; Le Champion du monde n'a eu qu'une seule chose à faire: s'incliner. Mais deux tours plus tard, Montoya s'arrête aux stands et Schumacher reprend la tête. Montoya remonte en piste à la 5ème place alors que Ralf Schumacher plante sa Williams dans la pelouse et que Jean Alesi rentre à son tour aux stands.

Montoya abandonne 1 tour plus tard que son équipier alors que Michael Schumacher rentre aux stands. Nous sommes au 39ème tour et après ces évènements, c'est Häkkinen qui se retrouve provisoirement en tête devant Coulthard, Barrichello, Schumacher et Fisichella. Michael Schumacher a 26 secondes de retard sur Häkkinen alors qu'un arrête aux stands devrait coûter une trentaine de secondes au Finlandais. Coulthard rentre au 42ème tour. Villeneuve et De la Rosa se touchent au virage n°8. Ils reprennent la course.

Häkkinen rentre aux stands et après son ravitaillement le Finlandais ressort devant Schumacher et derrière Barrichello mais ce dernier devant encore ravitailler, Häkkinen est donc virtuellement 1er. Quel retournement de situation! L'avantage de Häkkinen sur Barrichello second est de 20 secondes, ce qui devrait être suffisant. Pendant ce temps-là, Villeneuve est venu ranger sa voiture dans son garage et il met un terme à un week-end infernal pour lui. Barrichello ravitaille pour la seconde fois et sans surprise, rend la tête de la course à Häkkinen. Le Brésilien garde néanmoins la seconde place face à son équipier Schumacher qui n'a plus l'air d'être dans le rythme depuis la mi-course.

Le classement au 58ème tour: Häkkinen, Barrichello (-3,2), M. Schumacher (-9), Coulthard (-12), Trulli (-49), Irvine (-63), Heidfeld (-63), Alesi (-71), Fisichella (1 tour) puis Button, Frentzen, Panis, De la Rosa, Bernoldi et Enge. Il reste 15 tours et Barrichello est légèrement plus rapide que Mika Häkkinen. Les Américains sont gâtés avec cette fin de course qui risque d'être passionante.

Si Barrichello revenait régulièrement sur Mika, à 10 tours de l'arrivée, l'écart était toujours de 3 secondes ou à peine moins. Le Finlandais ayant augmenté sa cadence. Et d'ailleurs le duel se termine à 4 tours de l'arrivée lorsque le moteur de Barrichello commence à fumer. Michael Schumacher et David Coulthard reviennent dans ses roues. C'est tout d'abord Schumacher qui le double et ensuite Coulthard qui a eu un peu plus de mal, Rubens n'ayant pas envie de lui faciliter la vie.

Très belle 20ème victoire de Mika Häkkinen. Un futur retraité qui a de beaux restes. Cette course magistrale du Finlandais nous fait regretter que la malchance ait accablé ce pilote durant cette saison 2001.
source: DailyF1.com
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.